Beauté

Chirurgie mammaire : à savoir avant de sauter le pas

Comment choisir son chirurgien ? Il est préférable de choisir un chirurgien qui figure dans l’annuaire du conseil de l’ordre. Il est aussi conseillé de consulter au moins deux professionnels non seulement pour comparer les prix, mais aussi pour vous rassurer. Vous pouvez bien évidemment vous renseigner autour de vous, si quelqu’un de votre entourage a déjà eu recours à la chirurgie mammaire. Le délai de réflexion Durant la consultation, le professionnel est tenu de vous expliquer tout ce qui entoure cette opération. Il doit vous donner un devis détaillant l’acte à effectuer, les détails de l’hospitalisation et de l’implant, ses honoraires, les frais de bloc opératoire ou pour l’anesthésie. Avant de signer un document qui témoigne de votre consentement, vous avez un délai de réflexion de 15 jours durant lequel vous pouvez encore changer d’avis. Vous ne devez en aucun cas verser une avance lors de la première consultation, car cela risque de vous forcer à subir l’opération même si vous avez changé d’avis. Une fois l’intervention achevée, il faut faire un contrôle après trois mois, puis 6 mois et un an. Il est ensuite recommandé de retourner chez le chirurgien au moins une fois par an. La composition d’un implant mammaire Les implants mammaires utilisés de nos jours contiennent soit du gel de silicone, soit du sérum physiologique. L’avantage du premier type d’implant est le résultat très naturel. S’il y a rupture de l’implant, la fuite de silicone dans tout l’organisme est limitée par la viscosité du gel. Les (...)
En savoir +

Les articles à la une

Une campagne de sensibilisation au (...)

Objectif : un dépistage précoce Le glaucome est la première cause de cécité en France, avant la dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA. Or, un (...)

Lire la suite...

Sport : quelle est la meilleure (...)

À savoir avant de se lancer Vous devez avant tout connaitre votre corps pour pratiquer sainement une activité sportive. Maladies, capacités (...)

Lire la suite...

Impôts et arnaque : les faux mails (...)

Les Finances Publiques utilisées pour du phishing Le phishing qui est connu comme étant une pratique qui vise à récolter des informations (...)

Lire la suite...


=