Comment rajeunir le regard en trois leçons ?

À partir d’un certain âge, les rides autour des yeux deviennent incontournables. Elles sont surtout visibles lorsque vous souriez. Pour un regard plus jeune, vous pouvez adopter diverses astuces. En voici quelques-unes.

Réaliser un masque à base d’huile

Avec le temps, l’épiderme perd de son élasticité, notamment à cause de la diminution du taux de collagène. D’où la formation des rides. Afin que la peau entourant l’œil retrouve sa souplesse, il est nécessaire de l’hydrater avec un corps gras. Vous pouvez notamment utiliser de l’huile d’amande douce à cet effet.

Après avoir nettoyé votre visage à l’eau fraîche, versez quelques gouttes d’huile d’amande douce sur votre doigt. Veillez à ce que votre peau ne soit pas totalement sèche et appliquez l’huile sur le contour de l’œil et au-dessous de l’arcade en évitant la paupière.

Un anticerne pour dissimuler les rides

Les signes de fatigue se traduisent parfois par des rides autour des yeux ou par des cernes. Ce qui pose un problème la veille d’un rendez-vous important ou d’un grand évènement. Pour les dissimuler, servez-vous tout simplement d’un anticerne, un produit de maquillage qui fait des merveilles. Unifiez votre teint en vous servant d’un BB crème ou d’un fond de teint avant d’appliquer le produit. Étalez par la suite l’anticerne sous votre œil ainsi que sur votre paupière mobile. Terminez par votre maquillage habituel.

La gymnastique faciale

Avec la gymnastique faciale, vous réalisez des exercices de contrôle musculaire. De cette manière, vous assouplissez les muscles qui soutiennent l’épiderme. Voici un exemple d’exercice pour raffermir le contour des yeux : commencez par basculer légèrement votre tête en arrière. Puis, fermez les yeux et posez 2 doigts sur le bord des paupières pour les maintenir baissés. Enfin, faites comme si vous vouliez ouvrir vos yeux pendant une dizaine de secondes. Répétez l’exercice 10 fois, au réveil et avant le coucher, ou chaque fois que vous vous en souvenez.

mercredi 5 août 2015, par Hélène André