Une habitation spécialisée pour un senior plus autonome

Allier confort et sécurité dans une habitation permet plus d’autonomie au senior. Tour d’horizon sur l’habitation spéciale senior.

Habitation spéciale senior, une nécessité

Le continent européen fait face à un vieillissement progressif de sa population. S’il y a encore dix ans de cela, le taux des personnes âgées de plus de 60 ans était encore de 16,5 %, une forte hausse est prévue pour les prochaines années. Cette dernière verra atteindre le seuil des 28%, soit plus du quart de la population d’ici 2050. La France, l’Espagne, l’Italie, l’Angleterre et la Suède sont les pays les plus touchés par ce phénomène. Des mesures adaptées doivent donc être mises en place pour permettre aux seniors d’avoir plus d’autonomie pendant leur vieillesse. Le domaine de l’habitation est le premier concerné.

En matière de logement, l’infrastructure actuelle doit subir des modifications conformes aux besoins des seniors. L’objectif est de fournir à ces dernières, la possibilité de rester autonome malgré leur âge. Par ailleurs, le secteur consacré aux services et aux soins des seniors est actuellement en pleine croissance. Avec une habitation bien équipée et un service de soin de proximité, les seniors n’auront plus de difficulté pour vivre dans leur propre maison. Grâce à la mise en place de telles structures, ils peuvent éviter de fréquenter des institutions spécialisées souvent coûteuses.

Les caractéristiques d’une habitation spéciale senior

Physiquement les seniors sont plus faibles, ils ont donc besoin d’une infrastructure spécialisée qui leur procure confort et sécurité. Les recherches menées par les professionnels du bâtiment sont orientées vers des systèmes prenant en compte ces besoins. Issus des dernières technologies, ils proposent tout un panel d’équipements automatisés et intelligents permettant de gérer le dispositif selon les besoins. Parmi eux, un central préprogrammé qui commande l’intégralité du système via une liaison filaire constituée de câbles en cuivre. Le cuivre a été spécialement choisi, car ce métal permet une transmission très rapide des données.

L’automatisation est un des points forts de l’habitation spéciale senior. En effet, différents capteurs intègrent les maisons des personnes âgées pour prévenir les accidents. En général, le rôle de ce dispositif est de détecter les mouvements de l’occupant. Si aucun mouvement n’est enregistré alors que la personne n’est pas sortie, cela signifie qu’elle est immobilisée. Les capteurs activent alors une alerte automatique afin de prévenir les proches du senior ou un service spécialisé. Performant, ce système a permis de sauver la vie de plusieurs personnes âgées.

mardi 24 novembre 2009, par Carole Mercier