Fantasmes de demoiselle, un must dans ce qu’il faut voir à Paris

Poésie, humour, finesse et intelligence sont au rendez-vous.

Fantasmes de demoiselle

de René de Obaldia
Au théâtre 14 jusqu’au 22 octobre au théâtre du Ranelagh du 26 octobre au 19 novembre
avec Manon Landowski, Isabelle Ferron, Pierre Jacquemont, Laurent Conoir mise en scène Pierre Jacquemont

A un rythme soutenu, sur le thème des petites annonces, les dialogues s’enchainent avec vivacité, pertinence et justesse agrémentés d’une chorégraphie et de partitions musicales d’une belle envolée.

En ce qui concerne le jeu des acteurs, en particulier des actrices, il est tout simplement époustouflant. Danseurs acteurs, chanteurs passant du théâtre classique à la comédie musicale délirante les personnages incarnés sont plus vrais que nature.

Quant à la mise en scène et aux décors un seul qualificatif vient à l’esprit : le "brio".

Théâtre 14 - Jean-Marie-Serreau
20 avenue Marc-Sangnier Paris 14e (75014)
Tel : 01 45 45 49 77

Sous le regard aiguisé, caustique et tendre à la fois de René de OBALDIA, c’est notre société qui est décortiquée avec la finesse, l’humour et la vivacité d’esprit d’un jeune auteur de 93 ans qui nous prouve, une fois encore, que "la troisième jeunesse" est au top de la création artistique.

jeudi 22 septembre 2011, par Nadine Deval