La prothèse et les implants dentaires

Avoir une dentition incomplète peut s’avérer dangereux pour la santé. C’est le premier facteur de toute forme de problème gastrique vu que les aliments ne sont pas bien mâchés. De plus, côté esthétique, ne pas avoir de dents ou en manquer n’est pas toujours très commode. Il est ainsi indispensable de remplacer les dents manquantes.

Prothèse ou implant, lequel choisir ?

Les prothèses et les implants dentaires sont les seuls moyens de remplacer les dents définitives ayant été extraites. Comme ces dents ne repousseront plus, il est ainsi nécessaire d’y avoir recours pour pouvoir mastiquer normalement. Ces deux solutions se basent sur le même principe qui est de combler le vide dans l’ensemble dentaire. Cependant, ils diffèrent selon leur concept de réalisation. L’un comme l’autre a ses avantages et ses inconvénients. Ces derniers varient bien sûr en fonction de chaque personne.

À savoir sur les prothèses dentaires

Les prothèses dentaires sont amovibles et peuvent être retirées à tout instant. Elles sont toujours façonnées de manière à ce qu’elles se confondent avec les vraies dents en termes de forme et de couleur. Personne ne pourra ainsi remarquer que vous portez une prothèse, à part vos proches qui le savent déjà. Le seul problème avec les prothèses dentaires est que leur crochet peut endommager les dents voisines. Ce qui pourrait donc accélérer leur perte. Puis, à cause de leur mobilité, elles sont souvent inconfortables, surtout si elles n’épousent pas parfaitement la gencive de ceux qui les portent. Ils sont également plus favorables aux caries et aux tartres.

Qu’en est-il des implants dentaires ?

Selon les spécialistes dentaires, les implants sont plus confortables que les prothèses. Ils sont fixés dans la gencive par une vis spéciale. Ils remplacent donc les dents manquantes de manière permanente. Les implants sont plus proches de la dentition naturelle. Ils permettent une meilleure mastication et facilitent ainsi la digestion. Ils ne risquent pas de se détacher ni de tomber vu qu’ils ne sont pas amovibles comme les prothèses. De plus, ils sont plus facilement acceptables au niveau psychologique. Si le port d’une prothèse dentaire soumet souvent la personne à un complexe, cette situation ne risque pas de se présenter avec les implants.

vendredi 27 mai 2011, par Romain Morillon