Chutes chez les seniors : risques réduits grâce à la méthode rythmique Jaques-Dalcroze

Des recherches scientifiques très sérieuses ont avéré que la pratique régulière de la méthode rythmique Jaques-Dalcroze permet de réduire considérablement les risques de chutes chez les seniors.

Prévention des chutes chez les seniors : adopter des moyens de préventions efficaces

Grâce à l’évolution de la technologie et à l’amélioration des conditions de vie, la population devient vieillissante. Il s’avère primordial d’adopter des moyens de préventions performants contre les chutes qui constituent, chez les seniors, la première cause de blessures et de mortalité accidentelle. Les statistiques ont démontré que les dégringolades et les affaissements inopinés sont responsables d’un fort taux des admissions dans les hôpitaux. La méthode rythmique Jaques-Dalcroze pour réduire les risques de chutes représente la réponse idéale à ce sujet.

Chez les seniors, les chutes sont susceptibles d’engendrer des séquelles très graves, et les conséquences peuvent même être fatales. Ce genre d’aléa, qui a tendance à devenir fréquent pour les personnes du troisième âge, constitue un problème majeur pour la santé publique. En marge des impacts traumatiques, le coût financier lié à la prise en charge sur le plan médico-social revient assez cher à ce département. Ainsi, il s’avère important de trouver des stratégies efficaces pour amenuiser les risques de chutes chez les seniors.

La méthode rythmique Jaques-Dalcroze : une méthode très plébiscitée à l’heure actuelle

En collaboration avec l’Institut Jaques-Dalcroze, le Département de Réhabilitation et Gériatrie des Hôpitaux Universitaires de Genève a entrepris des recherches afin de réduire les risques de chutes chez les seniors. Les résultats ont avéré que cette méthode spécifique permet aux personnes âgées d’acquérir un meilleur équilibre, d’améliorer leur façon de marcher et amenuise ainsi les expositions aux chutes. Cette méthode rythmique est un système d’éducation basée sur la musique et le mouvement corporel, conçu il y a plus d’un siècle en Suisse par Émile Jaques-Dalcroze. Elle est actuellement très plébiscitée dans l’univers de l’enseignement musical.

La technique Jaques-Dalcroze consiste à réaliser différents exercices au rythme d’une musique appropriée. Sa pratique fait appel à une coordination des fonctions exécutives du corps et celles du lobe frontal du cerveau, comme la marche et l’équilibre. Ainsi, ses effets bénéfiques ont été constatés auprès d’un petit groupe de femmes qui l’ont pratiqué régulièrement depuis des dizaines d’années. Les chercheurs ont été surpris par leur vivacité et leur démarche. Leurs conditions physiques s’apparentent à celles des jeunes adultes et ne chutent que très rarement.

vendredi 5 novembre 2010, par Hélène André, Romain Morillon