Comment réussir la préparation des semis ?

Lorsque l’hiver se termine, le jardinier songe aux cultures de l’année à venir. Avant que le printemps n’arrive, il est important de préparer les semis. C’est le bon moment pour faire le point sur les graines que l’on va éparpiller dans le jardin.

Les légumes à cultiver

Avant d’entreprendre les semis, le jardinier doit faire un bilan de ses besoins pour l’année à venir. Il doit tenir compte de plusieurs paramètres avant de décider des légumes qu’il va cultiver. Il faut prendre en considération le climat, la nature du sol sans oublier les préférences de la famille. On doit garder à l’esprit que les récoltes seront utilisées pour préparer de délicieux plats faits maison.

Pour décider des légumes que l’on va planter, il est nécessaire d’établir le plan du jardin pour la saison qui vient. Une fois de plus, il faut tenir compte des besoins du jardinier et de sa famille mais aussi de la place dont on dispose. En élaborant le plan annuel de jardinage, il faut garder à l’esprit que le jardinage est contraignant et demande de l’investissement en termes de temps, surtout entre le mois d’avril et le mois d’octobre. En conclusion, le jardinier sèmera uniquement les légumes dont il aura vraiment besoin et dont il pourra s’occuper tout au long de la saison.

En se basant sur les éléments précédemment cités, on pourra évaluer la quantité de graines et les variétés que l’on va adopter dans le jardin pour l’année à venir.

Trier les graines

Tous les ans, avant les semis, le jardinier doit trier ses graines et plus précisément, le reliquat des graines de l’année précédente ainsi que les semences récoltées par ses soins. Il faut se débarrasser des graines endommagées, de celles qui ont été ravagées par des champignons et de celles qui sont périmées. Pour connaître la date de péremption des semences, il faut voir sur le sachet (pour les graines achetées auprès d’une jardinerie). Pour les graines récoltées soi-même, il faut connaître la durée de germination.

Bien semer

Une fois que l’on a choisi les graines, le moment est venu de les semer. Il ne faut surtout pas procéder à l’aveuglette. Contrairement à certaines croyances, il est préférable de ne pas éparpiller un maximum de graines dans les sillons. Cela ne garantit pas une bonne récolte. En effet, en entreprenant un semis serré, les plantules ne pourront pas s’épanouir convenablement. Les graines pourraient être gâchées et les récoltes moins abondantes que prévu.

mardi 28 février 2012, par Hélène André