Comment créer un potager au balcon ?

Planter des légumes ne se fait pas uniquement dans le jardin. On peut très bien le faire au balcon, en pot ou en jardinière. Pour réussir ce projet, il faut respecter certaines règles.

Les bonnes conditions de culture

Avant de se lancer dans la culture de légumes au balcon, il faut s’assurer que la structure peut supporter les pots et les jardinières que l’on envisage d’y placer. Il faut aussi s’assurer que l’on ne va pas nuire aux voisins, à cause de l’eau d’arrosage qui s’écoule par exemple.

Pour garantir le bon développement des légumes, le potager sera exposé au sud, au sud-est ou encore au sud-ouest. Les espèces peu exigeantes comme la bette, l’épinard ou encore la laitue ont besoin de quatre heures d’exposition quotidiennes. Les plus exigeantes comme les tomates exigent six à huit heures. Durant les jours trop embrasés, il est recommandé de rentrer les pots et les jardinières. L’arrosage sera généreux.

Pour que les légumes puissent bien s’épanouir, il faut utiliser un terreau spécial légume. Des billes d’argile devront être disposées au fond du pot ou de la jardinière. Une soucoupe destinée à la récupération de l’eau est également indispensable. L’arrosage ne se fera que lorsque le terreau est sec. Pendant l’été, l’arrosage se fera de préférence en soirée ou en matinée. Durant le printemps et en automne, on le fera en journée.

Les légumes de votre potager au balcon

De nombreux légumes et de plantes aromatiques se prêtent à la culture en pot. En plantant le cresson, on peut en récolter quelques jours après la plantation. Pour leur part, les salades et les radis arrivent à maturité après un mois. Parmi les espèces qui se développent rapidement, on peut citer le concombre, la tomate-cerise, le poivron, la courgette, la courge, le cerfeuil ou encore la roquette. On peut, par ailleurs associer différentes espèces suivant leurs saveur ou encore leurs couleurs. Dans tous les cas, il faut savoir que les carottes ainsi que les légumes racines comme la pomme de terre exige un contenant de grande capacité et ont besoin de temps pour arriver à maturité.

En ce qui concerne les plantes aromatiques, celles-ci présentent l’avantage d’être faciles à cultiver et de prendre un minimum de place. Parmi les espèces que l’on peut cultiver au balcon, on peut citer l’estragon, le thym, la menthe, la ciboulette ainsi que persil.

samedi 3 mars 2012, par Hélène André