Maintien à domicile : quel type de logement convient aux seniors ?

Intégrer le cercle des seniors ne signifie pas forcément quitter son domicile pour rejoindre une institution spécialisée. Vous pouvez même conserver totalement votre autonomie en réalisant quelques aménagements dans votre maison.

Les objectifs à atteindre

Chez les personnes âgées, une simple chute peut avoir des conséquences irrémédiables. Or les chutes constituent l’un des principaux facteurs de risque auxquels elles sont exposées (450.000 cas de chutes par an selon la Haute Autorité de la Santé). Aménager son intérieur de manière à les limiter est donc indispensable. Cet aménagement doit, d’une manière générale, faciliter les déplacements et restreindre les mouvements et les manipulations nécessitant une force excessive. Enfin, il ne doit ôter en rien le confort auquel vous êtes habitué.

Limitez les chutes

Pour réduire ce risque principal, pensez à placer une barre d’appui ou un meuble à des endroits où vous passez fréquemment de manière sécuriser vos déplacements à travers les pièces. Bien sûr, dans cette optique, les meubles à roulettes sont à bannir. En complément de ces points d’appui, utilisez un éclairage suffisant, qui ne soit pas du type veilleuse sans pour autant être éblouissant. Si nécessaire, rajoutez des prises électriques pour éviter les fils qui courent sur le sol. Pour éviter que vos tapis vous fassent trébucher, fixez-les solidement avec un ruban adhésif à double face ou retirez-les.

La cuisine et la salle de bains, lieux de tous les dangers

Si vous tenez à rester autonome, vous souhaitez certainement préparer vous-même vos repas. En plus des risques de chute, la cuisine vous expose à divers risques d’accidents domestiques. Pour ne pas avoir à déplacer vos appareils ménagers lorsque vous cuisinez, prévoyez un plan de travail suffisamment grand et des prises assez nombreuses. Si nécessaire, revoyez la hauteur des placards pour que vous puissiez les atteindre sans effort. Optez pour des plaques de cuisson munies d’un dispositif de sécurité.

Les risques de chute dans la salle de bains sont énormes. Les tapis antidérapants et les barres d’appui vous permettent de les réduire. Préférez une douche à l’italienne et un siège pour toilettes surélevé pour une meilleure accessibilité.

Pour la chambre, alliez confort et sécurité

Si vous avez un budget suffisant, investissez dans un lit électrique dont vous pouvez régler l’inclinaison grâce à une télécommande. Très pratique, la table de lecture vous permet aussi de poser votre plateau-repas et de vous installer confortablement en dégustant vos plats. Pour le sol, préférez le linoléum ou la moquette au parquet et au carrelage.

Pour ne pas avoir à effectuer des manœuvres importantes pour ouvrir et fermer vos fenêtres, équipez-les d’un volet roulant électrique que vous actionnez avec une télécommande.

vendredi 9 octobre 2015, par Romain Morillon