Pour vivre mieux, soignez-vous par le geste : optez pour la kinésithérapie

Les vertus des massages sur l’organisme sont reconnues depuis la nuit des temps. La kinésithérapie constitue une version moderne du système de massage traditionnel. Elle est particulièrement dédiée aux seniors qui souhaitent améliorer leurs conditions de vie en préservant leur aptitude motrice.

Kinésithérapie : des vertus préventives et curatives

La kinésithérapie représente une discipline médicale à part entière. Elle est de plus en plus plébiscitée par les seniors qui aspirent vivre d’une meilleure façon en conservant de bonnes conditions physiques. L’expérience a démontré qu’une pratique régulière de la kinésithérapie permet de retarder le plus longtemps possible une éventuelle dépendance. Par ailleurs, comme il s’agit d’un traitement réalisé au moyen de gestes, les personnes âgées ne sont pas exposées aux effets secondaires de certains médicaments.

En marge de la prévention, la kinésithérapie détient également des vertus curatives. Elle permet d’atténuer certaines pathologies. Elle est ainsi utilisée dans de nombreux domaines médicaux, comme en orthopédie et en traumatologie pour compléter les soins médicaux et chirurgicaux. Les kinésithérapeutes interviennent parfois en neurologie pour ranimer certains patients qui sont dans le coma. Les bienfaits de cette discipline sont reconnus dans le traitement de la sclérose en plaques, de la paralysie et de la maladie de Parkinson.

Des critères à observer

La kinésithérapie joue aussi un rôle non négligeable en rhumatologie et dans le traitement de certaines pathologies respiratoires en stabilisant et en améliorant l’état du patient. L’application de cette discipline aux seniors doit cependant se conformer à certains critères. Elle doit être réalisée en douceur. Le massage ne doit, en aucun cas, être douloureux. Le traitement doit être progressif pour que l’organisme de la personne âgée puisse s’y adapter. Elle doit inclure une phase de mobilisation passive et active, en plus des massages.

Une séance de kinésithérapie devra être dispensée par un masseur professionnel diplômé. Il est préférable de demander au préalable l’avis de votre médecin qui vous délivrera une ordonnance auquel le kinésithérapeute devra se référer. Ces traitements sont pris en charge, partiellement ou totalement selon les cas, par la Sécurité sociale. Il convient de signaler que la kinésithérapie est formellement déconseillée lorsqu’une maladie se trouve dans une phase aigüe inflammatoire et pour les seniors qui ont les veines en mauvais état de fonctionnement.

jeudi 29 décembre 2011, par Romain Morillon