Jardinage : quelques astuces pour avoir un beau gazon

Vous rêvez d’un beau gazon et pourtant, vous n’avez pas encore la main verte ? Voici quelques astuces pour avoir un joli parterre de verdure juste devant votre maison.

Le choix du semis et de la saison de plantation

Tout d’abord, il faut faire le bon choix du semis qui dépend de la région où vous allez l’implanter et de l’usage que vous envisagez d’en faire. Pour obtenir un joli carré de verdure, il convient également de connaître le meilleur moment pour semer. Il existe deux périodes durant lesquelles les graines germent rapidement : au printemps et à la fin de l’été. La terre bénéficie d’une humidité et d’une chaleur propices à la plantation du gazon afin que celui-ci puisse s’installer et se développer. Il est évident qu’avant de semer, il importe de bien travailler le sol à l’aide d’une bêche, d’un râteau ou d’un motoculteur si vous en disposez.

La préparation du sol

Si vous habitez une zone assez aride, choisissez une variété de gazon pour terrains secs. Non seulement vous économiserez de l’eau d’arrosage, mais vous consacrerez moins de temps pour l’entretien. Dans le cas où le sol de votre jardin contiendrait du sable, le sol nécessite une préparation spécifique avant le semis. Vous devez ajouter à la surface 10 cm de terreau ou de tourbe pour une meilleure rétention de l’engrais et de l’eau. Si au contraire, vous êtes en présence d’un sol trop compact, vous devez prévoir un apport de sable en vue de favoriser le drainage.

L’entretien

Juste après le semis, un arrosage en pluie fine est indispensable. Par la suite, il suffit d’arroser une fois par jour, quand le temps est sec. Pour l’entretien, lorsque le gazon atteint 10 cm de hauteur, tondez-le jusqu’à 6 cm. L’herbe coupée servira de compost pour bonifier le sol de massifs ou des haies. L’apport d’engrais peut s’avérer nécessaire pour booster le développement de votre pelouse. Dès que le traitement est appliqué, veillez à bien arroser pour favoriser la pénétration du produit à l’intérieur de la terre et pour éviter des brûlures du gazon en surface. S’il arrive que la pelouse souffre à certains endroits au bout de quelques semaines, vous pouvez regarnir avec un gazon plus résistant. La zone affectée doit être par ailleurs bien nettoyée.

mardi 11 juin 2013, par Romain Morillon