Bagages et vacances : combien de kilos suis-je autorisé à emmener à bord de l’avion ?

En fonction du type de compagnies aériennes, le poids des bagages autorisé peut varier. Pensez à vérifier sur vos billets ou au moment de la réservation de vos places pour ne pas abandonner une partie de vos affaires à l’aéroport.

3 types de bagages

En avion, les bagages sont répartis en 3 catégories : le bagage à main que vous emmènerez en cabine et qui est censé contenir votre strict nécessaire ; les bagages en soute constitués de la plupart de vos affaires, notamment votre valise qui feront le voyage dans la soute, et enfin les bagages spéciaux qui comprennent les affaires encombrantes, notamment le matériel de sport ou un instrument de musique, etc.

Le poids maximal des bagages

Le poids total des bagages d’une personne ne doit pas dépasser les 32 kg. Pensez donc à bien organiser vos affaires. Idem pour le voyage du retour et pour ne pas être surchargé, ce n’est peut-être pas une bonne idée de rapporter une statue ou des bibelots lourds à la maison en guise de souvenirs de vacances.

En ce qui concerne le bagage à main, certaines compagnies, à l’instar d’Air France imposent non seulement un poids maximal, mais également une taille maximale, soit 55 cm (L) x 35 cm (l) x 25 cm (h). En ce qui concerne le poids, il varie entre 5 et 10 kg. Si vous avez un bébé, il peut aller jusqu’à 12 kg.

Le poids du bagage en soute, quant à lui, ne dépasse généralement pas les 20 kg. Pour les voyageurs en classe affaires ou en première classe, un surplus de 10 kg peut être toléré. Le poids et les dimensions autorisés vont alors varier en fonction des compagnies et en fonction du vol.

Et si je dépasse le poids autorisé ?

Si vous avez prévu de ramener un cadeau à chacun de vos amis, sachez que chaque kilo en plus dans vos bagages sera taxé. Le tarif varie en fonction des compagnies. De même pour les bagages spéciaux, vous allez devoir payer le voyage de votre planche de surf ou de votre équipement de golf. Ici aussi, le tarif varie en fonction des compagnies.

samedi 13 juillet 2013, par Romain Morillon