Comment et quand ensacher les fruits ?

Si vous êtes las de récolter des fruits véreux ou abîmés par les insectes, il existe une technique qui vous permettra d’améliorer les récoltes. Plus ancien que l’utilisation des divers produits phytosanitaires, l’ensachage ne vous demande que quelques gestes et vous permet d’obtenir de beaux fruits sains.

Quand pratiquer l’ensachage ?

L’ensachage se pratique surtout sur les pommes, les pêches et les poires, mais peut également se faire sur d’autres types de fruits comme le raisin. Il s’agit d’une technique de grand-mère, utilisée pour obtenir des fruits à la fois beaux et sains.

L’ensachage se pratique lorsque les fruits ont atteint la taille d’une petite noix et après avoir entrepris l’éclaircissage. Cette période correspond généralement au moment où certains fruits tombent de façon naturelle. Ce phénomène contribue déjà à l’éclaircissage mais la chute n’est souvent pas suffisante pour favoriser la bonne croissance des autres fruits. Les fruits en excès doivent absolument être éliminés. Prenez le temps de faire une sélection, pour ne garder que les plus robustes. Procédez ensuite à l’ensachage.

L’ensachage proprement dit

L’ensachage des fruits est une technique facile à pratiquer pour obtenir de bonnes récoltes. Au moment opportun, commencez par préparer les sacs. Cela consiste à préformer l’ouverture du sac avant l’opération proprement dite. L’idéal est de s’y prendre quelques jours à l’avance. En pratique, prenez une canette de bière en verre et glissez-la dans le sac. Dirigez le goulot vers le fond du sachet, puis après avoir trouvé une position stable, fixez le haut du sac sur la canette, via un élastique pas très raide. Le jour J, l’ensachage sera plus aisé puisque vous n’aurez plus à ouvrir chaque sac avant de recouvrir les fruits. Enveloppez délicatement puis attachez le sac autour du rameau avec un élastique.

Bon à savoir

Pour que l’ensachage de vos fruits soit un succès, quelques astuces doivent être appliquées. Bien que cette technique ancienne puisse se pratiquer sur la plupart des fruits, elle est particulièrement utile pour optimiser les récoltes des arbres taillés en espalier.

Prenez le temps de choisir un sachet adapté : celui-ci doit être léger pour que son poids ne gêne pas le développement des fruits. Lors de l’opération, évitez d’attacher le sac sur le pédoncule, celui-ci étant trop fragile pour en supporter le poids.

mercredi 28 mars 2012, par Hélène André