Les engrais naturels

Les engrais naturels comme le sang séché, le guano marin ou la corne broyée permettent d’apporter des nutriments aux plantes du jardin. Il est intéressant de connaître la manière dont ils agissent sur les plantes ainsi que le moment opportun et la meilleure manière d’y faire appel. Tour d’horizon.

Généralités sur les engrais naturels

La fertilisation du sol consiste à le rendre meilleur. Les amendements tels que l’argile ou encore le fumier sont vivement conseillés : ils aident le sol à reconstituer ses réserves de manière autonome. De la même manière, il est indispensable d’utiliser de l’engrais, en particulier dans le potager, pour nourrir des massifs de fleurs ou encore pour aider à la croissance de diverses plantes. Mieux vaut opter pour des engrais d’origine naturelle qui ne nuisent pas à l’environnement. Tel est le cas du sang séché, de la corne broyée et du guano marin. Il est conseillé d’en user en complément du compost.

La corne broyée

Il s’agit d’un engrais organique azoté simple et naturel dont la libération se fait très lentement, d’une manière graduelle. La corne broyée possède les mêmes atouts que la corne torréfiée, à la différence près que la corne broyée fertilise plus longtemps. Concernant le mode d’emploi, il suffit d’en éparpiller au pied des végétaux et l’enterrer en griffant la terre.

Le sang desséché

Le sang séché est un engrais naturel azoté, d’origine 100% animale. Cet engrais possède la particularité de stimuler la biologie de la terre. Il agit durablement et rapidement, se révélant donc très efficace. L’azote que renferme le sang contribue au développement des plantes, opère un effet positif sur la couleur des feuilles et favorise les floraisons. Le sang séché est un engrais qui convient bien aux plantes vivaces.

La poudre de guano

La poudre de guano est un engrais naturel qui permet de stimuler rapidement le développement des plantes et contribue à la stabilité minérale du sol. Il peut être utilisé pour tout type de végétaux, tant pour les plantes potagères que pour les plantes ornementales. Cet engrais résulte du vieillissement et de l’amoncellement naturel d’excréments d’oiseaux des mers. Renfermant beaucoup de phosphore et d’azote, cet engrais fournit aux plantes plusieurs oligo-éléments.

mercredi 2 novembre 2011, par Hélène André