Le do-in, l’automassage pour rester en forme

Pour affronter le froid hivernal, pensez à pratiquer le do-in, l’automassage qui procure un bien-être complet.

Le do-in ou le concept de l’énergie vitale

Le do-in est originaire de Chine et s’inscrit dans la médecine traditionnelle chinoise. Cet automassage se pratique depuis les années 50 et est toujours utilisé par les bouddhistes pour rester zen. Il se base sur le concept de l’énergie vitale ou qi. Cela signifie que le corps est composé de réseaux de canaux ou méridiens au nombre de 12, liés chacun à un organe d’origine : le cœur, le poumon ou le côlon. Ces méridiens permettent de faire circuler cette énergie vitale à travers le corps. Mais il arrive qu’elle soit insuffisante à certains endroits, ce qui provoque le stress, les tensions ou d’autres maux physiques ou psychiques. Grâce aux frictions ou à certaines pressions sur points d’acupuncture, la circulation peut être rétablie.

Les techniques du do-in

Le do-in s’adresse aux personnes à la recherche du bien-être en toute simplicité. Pour le pratiquer, vous avez besoin d’utiliser vos doigts sur les points d’acupuncture : le pouce, l’index et le majeur. Vous effectuez de petites pressions, des frictions et de doux martèlements. Vous alternez également une pression forte et un relâchement pour rééquilibrer la circulation de l’énergie. Par exemple, pour avoir chaud, vous frottez derrière les oreilles avec le pouce, de haut en bas et vice versa. Vous répéter le mouvement 8 fois pour ressentir les bienfaits. Pour retrouver la forme, vous frottez le bras avec le plat de la main, en descendant de l’épaule au poignet avec des pressions lentes. Pour vous détendre, faites rouler une balle sous vos pieds nus pendant 5 à 6 minutes en insistant sur la zone de la plante.

Les bienfaits du do-in

Le do-in permet d’associer la détente pour le corps, une concentration de l’esprit et un rééquilibre de l’énergie vitale. Cet automassage aide également à dénouer les nœuds causés par les tensions musculaires. Le corps est ainsi plus dynamique et plus vivant. Le do-in aide aussi à retrouver le sommeil, à soulager la fatigue et à se sentir mieux dans sa peau. La sensation du toucher provoqué par cette technique entraîne une grande production d’endorphines, les hormones contribuant à retrouver le bien-être. De plus, le do-in contribue à nous faire redécouvrir notre corps, ses réactions et à explorer notre espace intérieur. Il est préférable de le pratiquer le matin, à jeun et dans un environnement calme. Il permet de démarrer la journée avec un corps en pleine forme. Mais si vous en ressentez le besoin, faites une séance à un autre moment de la journée.

lundi 15 novembre 2010, par Carole Mercier, Hélène André