Comment réagir en cas de coupure d’électricité, d’eau ou de gaz ?

Pour diverses raisons, certains foyers sont souvent exposés à une coupure de l’alimentation énergétique, qu’il s’agisse du gaz, de l’eau ou de l’électricité. Cette situation est pourtant très incommode. Comment réagir en cas de coupure ?

Contacter directement le fournisseur en cas de coupure

Le mode de vie des seniors a évolué parallèlement à l’avancée de la technologie. Ils se sont habitués au confort et sont pratiquement incapables de vivre au cas où une coupure de l’électricité, de l’eau ou du gaz interviendrait. Cependant, un tel contexte pourrait arriver pour des raisons administratives ou accidentelles. Il se peut qu’il s’agisse du non-paiement d’une ou de plusieurs factures énergétiques dû à un simple oubli ou à des difficultés financières passagères ou récurrentes.

S’il s’agit d’une coupure administrative, elle est généralement liée à un défaut de règlement de facture. Dans le cas où il s’agirait d’une omission, il vous suffit de procéder au paiement de ladite facture et votre réseau sera de nouveau alimenté dans les plus brefs délais. Par contre, si vous êtes en proie à des difficultés sur le plan financier, il est vivement recommandé de contacter votre fournisseur et de lui en parler franchement. Vous parviendrez certainement à un terrain d’entente.

Un changement d’attitude des fournisseurs

En raison de la crise, le pouvoir d’achat de la plupart des consommateurs a baissé. Les seniors ne sont pas épargnés par le phénomène. Les services publics et parapublics ont dû changer d’attitude envers les usagers. Les fournisseurs d’énergie domestique suggèrent actuellement d’étudier les dossiers des clients en retard de règlement et leur accordent souvent un délai supplémentaire. GDF et EDF ont ainsi signé des conventions avec les préfectures pour qu’une certaine catégorie de foyers ne soit pas privée d’électricité et de gaz.

Dans le cas où vous auriez des factures énergétiques impayées, sachez que les démarches à réaliser ainsi que les procédures applicables varient en fonction de votre situation financière. Vous bénéficiez de mesures plus souples si le tarif de votre facture d’électricité est de première nécessité et si vous jouissez du tarif de solidarité spécial pour le gaz. Il en est de même si vous êtes allocataire du FSL. Vous pouvez également faire partie de la catégorie de personnes énoncées dans les accords conclus entre les fournisseurs d’énergie et le département. La mairie vous informera davantage sur le sujet.

mardi 17 avril 2012, par Romain Morillon