Comment et quand cultiver la menthe ?

La menthe est un végétal très parfumé dont les vertus ne sont plus à prouver. On l’apprécie particulièrement pour sa grande fraîcheur. Elle aromatise les assiettes à merveille, spécialement les desserts. La menthe est très facile à cultiver et ce, à n’importe quelle période de l’année. Toutefois, pour bien pousser, elle exige un sol bien humide et riche.

Bien cultiver la menthe

Avant de cultiver la menthe, il est essentiel de bien préparer le sol. Il faut, en effet, retourner le sol, supprimer les mauvaises herbes, se débarrasser des cailloux et ajouter des produits permettant de rendre la terre plus fertile. Pour contribuer à la bonne croissance de la menthe, il faudra la placer sur un sol humide et bien éclairé. Il ne faudra toutefois pas l’exposer excessivement aux rayons du soleil.

Pour la culture proprement dite, on peut procéder soit par multiplication végétative soit par semis. En optant pour le semis, le printemps constitue la période idéale. On sèmera donc les graines de menthe sur une terre préalablement préparée, il faudra ensuite beaucoup arroser.

La multiplication végétative reste cependant la meilleure alternative pour la culture de la menthe. Pour ce faire, on se procurera une racine de la plante que l’on la sectionnera avant de la replanter. On disposera les trois boutures à une profondeur de cinq centimètres. Il ne reste dès lors plus qu’à tasser le sol puis arroser.

Le meilleur endroit pour cultiver la menthe

Pour bien pousser, la menthe à besoin d’un sol à mi-ombre, jouissant cependant d’une bonne insolation. Cette plante peut être cultivée un peu partout, dans un jardin, en pot, sur le balcon... Il lui faut tout juste une bonne dose d’humidité et de la lumière (mais pas trop). Il faut toutefois se rappeler que la menthe est une grande vivace. Elle se reproduit d’une manière plutôt intense et peut prendre beaucoup de place. Il faudra donc suivre de très près son développement.

Pour limiter la multiplication de la menthe, il est préférable de la cultiver en pot. Une fois qu’elle s’est bien épanouie, on peut la retirer du pot avec la terre pour la placer à même le sol. En procédant de la sorte, on évite que la menthe n’envahisse tout le jardin. Pour une culture en pot, il est conseillé de rempoter la plante une fois par an. Cela permet de renouveler la terre par une nouvelle, évitant que les racines ne pourrissent. De plus, cela confèrera à la menthe plus de fermeté et d’énergie.

mardi 26 juillet 2011, par Hélène André