Cultiver la datte, un fruit aux multiples vertus

Fruit du palmier dattier, la datte provient du Moyen-Orient. Ce fruit, qui se présente sous forme de grappes, se décline en deux variétés dont l’une est à pulpe dure tandis que l’autre possède une pulpe tendre et molle : la datte muscade.

La datte

La datte est un fruit à pulpe consistante et épaisse, elle est longue d’environ quatre à six centimètres. Des centaines de fruits se regroupent entre eux et leur poids total peut aller jusqu’à quinze kilogrammes. Elle est parfois commercialisée fraîche. Mais, étant délicate et se dégradant facilement, la datte se vend généralement sous forme séchée, en vrac, en boîte ou en branche. Dans ce cas, elle peut se conserver durant plusieurs mois, au sec et au frais.

La culture de la datte

Le palmier dattier, l’arbre dont est issue la datte, peut atteindre une hauteur de trente mètres. Provenant de régions sèches du Moyen-Orient, il a besoin de beaucoup de soleil et de chaleur. Exigeant peu d’humidité, on le retrouve très souvent dans les oasis. Il est cultivé depuis quatre millénaires au moins. A ce jour, on en plante en Algérie, au Maroc, en Iran, en Egypte, en Californie mais aussi en Israël. A travers le monde, on en compte plus de trois centaines de variétés. Dans certaines zones, le palmier dattier ne peut être cultivé car il ne fructifie pas. On peut toutefois essayer de faire germer le noyau d’une datte fraîche. Installée sur un sol riche en terreau humide et exposée plein soleil, la datte peut germer en deux à six mois.

Les apports nutritifs de la datte

La datte possède une forte valeur énergétique. Elle affiche une forte teneur en glucides et notamment en glucose, en fructose et en saccharose. Sa composition en sucre se situe entre près de 25 % quand elle est fraîche et jusqu’à 70 % étant sèche. 100 grammes de datte séchée détient une valeur calorique de 282 kilocalories. Ce fruit est donc adapté aux sportifs. La datte possède également une assez grande teneur en fibres ainsi qu’une énorme quantité d’éléments anti-oxydants. Il ne faut pas non plus oublier son riche apport en vitamines, B2, B3, B5 et B6 et en minéraux tels que le calcium, le magnésium, le potassium, le cuivre et le chrome.

dimanche 17 juillet 2011, par Hélène André