Comment et quand planter le basilic ?

Ingrédient incontournable du pistou de Midi, le basilic a sa place dans le jardin. Cette plante se développe à partir du moment où il y a du soleil, de la chaleur et de l’eau. Cette plante herbacée, nommée scientifiquement Oncimum basilicum, est particulièrement appréciée pour ses feuilles parfumées. Un arôme qui rappelle l’anis, à importer absolument chez soi.

À quel moment et dans quel sol planter le basilic ?

Plante herbacée annuelle, le basilic est semé tous les ans, en pleine terre ou en pot. Pour les semis en pleine terre, l’opération est idéalement réalisée entre avril et mai. En ce qui concerne les semis en pot ou en serre, l’action se fait un peu plus tôt, entre les mois de mars et avril. Le basilic affectionne particulièrement la chaleur et il est vivement conseillé de le planter dans un emplacement ensoleillé et aéré. Pour sa part, sol doit être bien léger, riche et humifère pour permettre une bonne croissance de la plante. Un bon drainage est tout aussi nécessaire, bien que la plante ait besoin d’une quantité d’eau suffisante pour se développer.

Comment semer ?

Pour semer le basilic en pot, commencez par préparer un terreau horticole ou un compost décomposé. Versez la préparation dans le pot et tassez. Placez ensuite les graines de basilic par petites pincées, recouvrez le tout en douceur et tassez encore une fois avant d’arroser en pluie fine. Le semis en pleine terre se fait également de la même manière, mais pour la plantation en pot, il sera nécessaire de transférer les plantules dans des pots plus grands au bout de quelques mois. Les plantules sont à mettre en plein soleil pour favoriser la germination. À une température de 20°C, les graines germent au bout d’une semaine environ. Afin d’avoir du basilic tout au long de l’année, il est possible de semer les graines tous les 2 mois. Les feuilles peuvent alors être utilisées en cuisine pour agrémenter différents plats…

dimanche 7 décembre 2014, par Hélène André