Les secrets d’une colocation réussie

De plus en plus de retraités optent pour la colocation. Il s’agit en effet d’une solution idéale pour rompre avec l’isolement. Vivre quotidiennement avec d’autres personnes âgées peut, toutefois, engendrer certaines situations difficiles qu’il convient de gérer. Voici donc les secrets d’une colocation réussie.

Les avantages d’une colocation

En raison de la hausse incessante des coûts de l’immobilier, et des loyers en conséquence, de nombreux seniors choisissent la colocation. En marge de l’aspect financier, cette formule leur permet également de combattre leur solitude et de s’entraider, au quotidien. Ce mode de vie donne aux personnes âgées qui vivaient isolées, auparavant, l’occasion de jouir de nouveau de la chaleur d’un foyer reconstitué, de vivre des moments conviviaux avec leurs congénères.

Pour que l’atmosphère ne se dégrade pas au fil du temps, il convient de prendre certaines précautions. Tout d’abord, il faut prendre conscience que la colocation va, immanquablement, apporter des changements dans votre mode d’existence et vous devrez faire preuve de tolérance envers les autres. Au départ, choisissez avec discernement vos futurs colocataires, apprenez à mieux les connaître et à les accepter. En même temps, une autocritique de votre personnalité s’impose pour pouvoir vous adapter à la vie en communauté.

Le pacte de colocation

Vivre en colocation requiert également une bonne organisation. Les travaux quotidiens seront partagés entre chaque colocataire. Pour pallier à toute discorde, il importe de conclure, dès le début, un pacte de colocation qui vous permettra de cohabiter, en toute sérénité. Il s’agit de réglementer le fonctionnement du logement. Un inventaire des tâches et des obligations de chaque occupant sera établi. La convention spécifiera les règles qui régiront la colocation. Elle devra, entre autres, comporter des clauses sur un éventuel hébergement de la famille et d’amis de chaque occupant.

Le pacte de colocation inclura également le système de répartition des dépenses engagées en commun, ainsi que les mesures nécessaires si l’un des habitants déciderait de partir. Comme il s’agit d’un acte tout à fait légal, dans le cas où un colocataire enfreindrait ces règles, les autres occupants sont en mesure d’intenter une action en justice à son encontre. Quoi qu’il en soit, la colocation présente de nombreux avantages, et en vous conformant à ces conseils, vous pouvez vivre dans un nouveau foyer, en toute sérénité.

mercredi 25 mai 2011, par Romain Morillon