Choisissez le bon matelas pour préserver votre dos

Le mal de dos est un problème qui touche de plus en plus de personnes de nos jours. Il ne s’agit pas forcément d’un problème sciatique ou d’un trouble de la circulation. En effet, il peut seulement être question de douleurs primaires causées par un matelas de mauvaise qualité.

Quel est le matelas idéal pour vous ?

Si vous dormez à deux sur le même matelas, il est fort probable que vous n’ayez pas le même poids. Pour éviter d’avoir mal au dos au réveil, dormez sur un matelas à ressorts qui maintiendra l’équilibre et évitera une inclinaison du matelas vers le côté où la personne la plus lourde se trouve. Si vous dormez seul, choisissez toujours un matelas d’une épaisseur minimale de 24 cm, sans toutefois dépasser les 27 cm. Vous dormirez ainsi en toute tranquillité, sans avoir l’impression de flotter ou de vous affaisser au sommier.

Les matelas modernes, de véritables remèdes contre le mal de dos

Actuellement, de nouveaux types de matelas sont disponibles dans le commerce pour prévenir le mal de dos. Il s’agit des matelas gonflables et des matelas thermiques. Les matelas gonflables sont pourvus d’une surface floquée qui procure un confort exceptionnel. Le niveau de gonflage peut être réglé en fonction de vos besoins. Pour ce qui est des matelas thermiques, ils sont dotés d’un système d’aération, avec une cassette contre l’humidité, des ressorts de confort et des produits antimycosiques. Ces matelas sont parfaits pour un sommeil de plomb et un dos en pleine forme en permanence.

Adaptez votre matelas à votre sommier

Si vous avez un sommier à ressorts, optez également pour un matelas à ressorts. Votre dos sera ainsi reposé et restera bien droit. Par contre, si vous avez un sommier à lattes, le matelas en mousse est plus approprié. Les effets des deux matières se complèteront pour assurer votre confort dorsal. Si vous n’avez pas changé de sommier depuis des années, procurez-vous un matelas en latex ou en laine. Les éventuels inconforts procurés par le vieux sommier seront ainsi atténués et le risque de formation de bactéries évité. Si vous en avez les moyens, il est toujours mieux de changer de sommier et de matelas en même temps. Il vous sera ainsi plus facile de choisir les éléments compatibles.

jeudi 23 juin 2011, par Romain Morillon