L’aspa : une aide pour les seniors aux revenus modestes

L’aspa, l’allocation de solidarité aux personnes âgées, constitue une aide sociale très opportune pour les seniors qui ne disposent que d’une source de revenus très modeste.

L’aspa, pour les retraités ou pour leur famille

Chaque personne arrivée au stade de la retraite a le droit de disposer d’un minimum de ressources pour assurer son existence. L’aspa a été mise en place dans le but de fournir un appui financier aux seniors aux revenus modestes et qui ne sont pas en mesure de faire face aux frais d’hébergement dans un établissement spécialisé. Les familles, dont les ressources sont assez modiques, et qui doivent accueillir leurs aînés, peuvent également prétendre à cette allocation.

L’aspa se traduit sous forme d’une subvention allouée à une certaine catégorie de seniors, venant ainsi compléter leur petite retraite de base. Elle présente de nombreux avantages, puisqu’elle offre aux personnes âgées assez démunies l’opportunité de bénéficier d’une large gamme de prestations. Une allocation simple est octroyée aux seniors qui ne perçoivent aucune pension. Cet appui permet à ces personnes de profiter d’une aide ménagère à domicile ou d’un service spécifique dans le cas où elles seraient dépendantes.

L’aspa, à qui s’adresse-t-elle ?

L’aspa représente une aide précieuse pour les seniors aux revenus modestes. Cette allocation prend partiellement en charge les frais de repas dans les foyers-restaurants. Elle peut également se présenter sous forme d’un apport représentatif au titre des diverses prestations. Elle garantit, en outre, l’hébergement en collectivité si la personne âgée le souhaite. Cette subvention est destinée aux personnes âgées de 65 ans ou plus, ou 60 ans pour ceux qui ne sont plus aptes à travailler et qui ne sont pas en mesure d’assurer les coûts occasionnés par l’adhésion dans une maison de retraite.

Tous les Français qui présentent ces conditions peuvent prétendre à l’aspa. Il faut toutefois justifier d’une résidence en France durant les quinze années qui précèdent la demande. Les étrangers qui habitent en France et qui sont en situation régulière peuvent aussi bénéficier d’un tel appui. Le subside se traduit sous forme d’une allocation simple à domicile et d’une subvention différentielle dans le cadre de l’aide pour les personnes handicapées. Ceux qui souhaitent jouir de cette aide peuvent formuler une requête auprès du centre communal d’action sociale de leur localité.

jeudi 2 décembre 2010, par Hélène André, Romain Morillon