Comment et quand planter la mélisse ?

La mélisse est une plante mellifère exhalant un parfum de citron. Elle fait partie de la famille des labiées. D’une hauteur variant entre 30 et 90 centimètres, elle est relativement facile à cultiver. Voici quelques conseils pour la culture de la mélisse.

Description générale de la mélisse

La mélisse est une plante aromatique qui pousse en touffe. Il peut s’épanouir pratiquement partout. Sa saveur varie suivant la qualité du sol : plus ce dernier et pauvre et plus la mélisse est parfumée. Cette plante détient des feuilles longues de 3 à 7 centimètres et de couleur vert clair. Celles-ci sont duveteuses, ovales et aux bordures dentelées. Ces feuilles affichent des nervures profondes. Pour leur part, les fleurs sont minuscules et discrètes. Elles possèdent une couleur blanc-rosé et sont parfois nuancées de bleu ou de jaune. Les petites fleurs se développent aux aisselles des feuilles et renferment des petites graines.

La culture extérieure de la mélisse

La mélisse est une plante appréciant beaucoup le soleil. Elle pousse généralement à l’état sauvage et on la retrouve principalement dans la partie méridionale de l’Europe. Elle est très facile à cultiver et sa multiplication est rapide. Ses graines étant de petite taille, le semis s’effectue de préférence directement en pleine terre. Dès lors que les plants ont une hauteur de 5 centimètres, il faudra éclaircir les semis en espaçant les plants entre eux de près de 45 centimètres.

La taille de la mélisse doit se faire régulièrement. Si la culture de la mélisse s’effectue dans une région tempérée, il est conseillé de faire entrer les plants à partir de l’automne. A noter que la mélisse se reproduit par elle-même mais on peut tout aussi bien réaliser la reproduction par division des racines ou par boutures durant le printemps, alors que les nouvelles feuilles se mettent à apparaître.

La culture intérieure de la mélisse

La mélisse requiert au moins cinq heures d’ensoleillement par jour. Le cas échéant, il faut lui offrir quinze heures de lumière artificielle. Pour la culture intérieure, on plantera six graines de mélisse par godet dans une terre légèrement humidifiée et pauvre. On l’enveloppera ensuite à l’aide d’un plastique avant de le placer à la lumière et ce, jusqu’à ce que les premières feuilles se mettent à apparaître. On ôtera alors le plastique puis on disposera la mélisse sur le bord de la fenêtre. On gardera toujours le sol bien humide. Dès lors que les plants gagnent une hauteur d’une dizaine de centimètres, on éclaircira en ne gardant que les trois plants les plus robustes. Sachant que la germination de la mélisse n’est guère rapide, il est conseillé d’apprêter les semis en intérieur vers la fin de la période hivernale pour les replanter en pleine terre lorsque les gelées ne sont plus à craindre.

mercredi 2 novembre 2011, par Hélène André