Le Mas Faure, un établissement qui reçoit les seniors bénéficiaires de l’aide sociale

Les personnes âgées habitant le département de La Creuse et bénéficiant de l’aide sociale peuvent s’adresser auprès du Mas Faure. Cette maison de retraite est dédiée aux seniors dépendants. Elle a été inaugurée le 23 décembre 2011.

Le Mas Faure, une structure conçue pour 60 personnes

Le Mas Faure intègre la catégorie des établissements d’hébergement conçus pour les individus âgés dépendants, appelés EHPAD. Il a été érigé grâce à l’initiative des responsables locaux de la commune d’Ahun, dans la Creuse, en collaboration avec la Fondation Caisses d’Épargne pour la Solidarité qui est chargée de son administration. Cette maison de retraite est en mesure d’héberger en permanence 58 seniors et garde en réserve 2 places pour les résidents temporaires.

Le Mas Faure détient une particularité. Il est apte à accueillir des seniors allocataires de l’aide sociale. En outre, il englobe une unité spécifique prévue pour 24 personnes. Cette structure est protégée et dotée de tous les équipements nécessaires pour assurer le bien-être et le confort des individus qui souffrent de la maladie d’Alzheimer ou de toute autre pathologie similaire. L’établissement dispose d’un jardin thérapeutique entièrement sécurisé. L’environnement a été agencé de manière à ce que les résidents puissent se promener en toute quiétude.

Des infrastructures adaptées

Les pensionnaires du Mas Faure sont hébergés dans des chambres individuelles de 20m² dotées de commodités accessibles aux seniors à mobilité réduite. Toutes les unités de soins, ainsi que les salles d’activités sont reliées aux chambres par des infrastructures adaptées aux conditions de ces résidents partiellement handicapées. Les services à la personne et les soins sont dispensés par une équipe pluridisciplinaire incluant des aides-soignants, des infirmiers, des animateurs, un médecin coordonnateur, un psychologue.

Le Mas Faure suggère aux seniors de nombreuses activités de loisir et de sport qui leur permettent de préserver leur forme physique, de développer leur autonomie et de leur redonner goût à la vie. Des ateliers axés sur divers sujets, comme la gymnastique douce, le jardinage, la cuisine, la musique sont ainsi organisés régulièrement. Les thèmes sont parfois orientés sur la prévention de chutes et sur l’entretien de la vivacité de la mémoire. Les adeptes de la pêche sont comblés par les sorties organisées à proximité de l’étang. Les voies qui y accèdent ont été aménagées par la commune.

lundi 9 janvier 2012, par Romain Morillon