La pratique de la gymnastique douce pour les personnes âgées

Même à un âge avancé, le corps doit toujours rester en forme. Si les personnes âgées ne disposent plus d’assez de force pour des activités physiques rigoureuses, elles peuvent toujours pratiquer de la gymnastique douce pour garder la forme.

Bien comprendre la gymnastique douce

La gymnastique douce est le meilleur moyen pour les seniors de maîtriser leur motricité et d’entretenir leur équilibre ainsi que leur souplesse. Elle s’effectue généralement en station assise. Cette option a été faite exprès pour que la gymnastique douce puisse être pratiquée par tous, même par les personnes en chaise roulante. Ce principe n’affecte en rien l’efficacité de la gymnastique sur l’organisme des pratiquants. Au contraire, cela leur permettra de se fatiguer moins rapidement et d’éviter les chutes en cas de perte d’équilibre. Une séance de gymnastique douce est composée d’exercices d’amplitude, de tonicité, de souplesse et de résistance.

Le déroulement d’une séance de gymnastique douce

Une séance d’échauffement est indispensable avant d’entamer toute forme d’exercice. L’échauffement consiste en la mobilisation des articulations au niveau des épaules, des poignets, des coudes, des chevilles et des genoux. Ce sont les parties qui vont être mobilisées durant toute la séance. Les muscles de la tête, du visage, des bras et des jambes sont ensuite stimulés pour être aptes à effectuer de nombreux mouvements. Lorsque le corps est parfaitement chauffé, des exercices dorsaux peuvent être réalisés sous les yeux attentifs d’un superviseur expérimenté. Une séance d’une heure par semaine suffit amplement pour dynamiser l’organisme.

Des instruments adéquats pour une variété d’exercices

La pratique de la gymnastique douce se fait avec des accessoires spécialisés. Il s’agit entre autres de balles, d’anneaux, de plots de marquage, de cônes, de cerceaux et de foulards. Les balles et les anneaux sont surtout utilisés pour stimuler les réflexes. Quant aux cerceaux, aux plots et aux cônes, ils sont employés pour les parcours de motricité. Pour ce qui est des foulards, les coachs y ont recours lors des exercices de mémorisation. Tous les accessoires utilisés doivent être faits à base d’une matière légère, mais résistante. Il y a par exemple des balles en mousse ou des cerceaux en plastique. Une pratique régulière de la gymnastique douce permettra aux personnes âgées de bien vivre leur vieillesse de manière sécurisée.

mercredi 19 janvier 2011, par Romain Morillon