Grand-mère pour la première fois : l’émotion au rendez-vous

Devenir grand-mère pour la première fois procure une émotion intense. Devenir grand-mère ne s’improvise pas.

Les caractéristiques d’une grand-mère idéale

À l’annonce de la venue d’un petit-fils ou d’une petite fille dans la famille, souvent les futures grand-mères sont très enthousiastes. Mais pour devenir une mamie cool, il est essentiel d’adopter les bonnes attitudes. Le rôle de grand-mère commence déjà avant la naissance du petit-fils. Pendant la période de grossesse, une bonne mamie aide le couple, mais surtout la maman à affronter ses peurs ; elle l’encourage et l’accompagne dans les préparations de l’accouchement. Cela tisse déjà des liens mère-fille très forts. Faire du shopping ensemble, regarder l’échographie ensemble, aménager la chambre de bébé ensemble, toutes ces activités offrent un pur bonheur à la fille comme à la mère.

Le jour d’accouchement, la grand-mère est plus que jamais nécessaire pour la future maman. La présence de la future grand-mère se veut toujours rassurante, expérimentée, elle peut mieux accompagner la future maman. À éviter, les crises d’angoisse, la panique et les pensées négatives. Comme c’est la première fois que votre fille vit un accouchement, elle a besoin d’encouragement. Après la naissance, vous serez toujours là pour la féliciter, lui dire combien elle est courageuse, etc. Une bonne mamie aide aussi à l’hôpital, elle est prête à combler les attentes de sa fille, elle est aussi aux petits soins avec son petit-enfant.

Profitez des joies d’être grand-mère !

Sans devenir collante ou trop envahissante, la grand-mère idéale s’investit dans son rôle en aidant la nouvelle petite famille. C’est l’occasion de prendre contact avec son petit-enfant. Sans être trop négative, la grand-mère donne des conseils sur l’alimentation, les vêtements de bébé, etc. Les remèdes de grands-mères sont toujours les bienvenues, alors, concoctez à votre fille ou belle-fille des plats savoureux faits-maison. Il se peut que vous soyez un peu en concurrence avec l’autre grand-mère, prenez cela comme un privilège et coopérez pour combler la maman et le nouveau-né. Pour accomplir votre rôle, il est essentiel de garder une bonne santé. Les bons ingrédients pour cela sont une bonne activité physique et une alimentation équilibrée.

Pour le choix des activités à faire avec votre petit-enfant, préférez les jeux manuels plus originaux, car les parents lui offrent déjà des jouets modernes. A vous de lui apprendre par exemple les jeux constructifs. Communiquez avec vos petits-enfants en envoyant une lettre, une carte ou un texto. Ils ont besoin d’une confidente, un rôle que vous endossez avec art. Conseillez et réconfortez vos petits-enfants en utilisant un ton doux et rassurant, ils vous feront plus confiance et reviendront vers vous à chaque occasion. Si l’enfant a du mal à communiquer avec ses parents, c’est aussi à vous de jouer le rôle de médiateur pour les réconcilier. Être grand-mère n’est pas une tâche facile, mais vous y arriverez sans difficulté.

mardi 31 mai 2011, par Carole Mercier