Partir en voyage : les précautions à prendre

Le voyage peut être une source de détente et de bien-être pour les seniors. Seulement, vu leur vulnérabilité, des mesures strictes doivent être prises pour optimiser leur sécurité.

Faire le bon choix pour le voyage

Les personnes âgées sont très fragiles et très sensibles à la fois. Il est donc important de choisir un lieu de séjour qui ne présente aucun risque pour leur santé. Les facteurs à prendre en compte sont nombreux. Tout d’abord, il faut qu’elles arrivent à déterminer leur tolérance à la chaleur et au soleil. Elles doivent également s’assurer d’un bon moyen de locomotion pour éviter tout problème afférent au déplacement. Pour plus de sûreté, les voitures confortables et spacieuses sont à privilégier. Les trains sont généralement sans danger. Cependant, les voyages en avion sont à proscrire dans la mesure du possible.

Les dangers relatifs aux voyages en avion

En premier lieu, il y a la station d’immobilité à laquelle la personne devra se soumettre durant tout le vol. La prise de médicaments contre l’insuffisance veineuse est envisageable, mais les risques sont toujours présents. Il se trouve également que les maladies respiratoires qui atteignent les personnes âgées peuvent être source de mort subite durant le voyage. En effet, nombreuses sont les personnes qui ne supportent pas la baisse de pression dans la cabine de l’avion. Enfin, il y a les risques de survenue des phlébites ou autres accidents veineux au moment de l’atterrissage. Vu le nombre élevé de dangers auxquels les personnes âgées sont confrontées, les voyages en avion sont donc déconseillés.

Des mesures préventives avant le voyage

Les personnes âgées doivent s’assurer qu’elles ont bien été vaccinées contre le tétanos, la diphtérie et la poliomyélite. Pour celles qui souffrent d’une insuffisance cardiaque, elles ne doivent pas consommer de la nourriture salée au moins deux jours avant le voyage. Tous les dossiers médicaux doivent être au complet et insérés dans les bagages, surtout pour les personnes atteintes d’une maladie chronique ou celles qui ont des traitements en cours. Les médicaments doivent toujours se trouver dans le bagage à main en cas de malaise imprévu. Dans tous les cas, un avis médical est toujours sollicité pour attester ou non la possibilité pour une personne âgée de voyager.

jeudi 20 janvier 2011, par Romain Morillon