Voix d’Or, une nouvelle méthode pour combattre l’Alzheimer

Lina Braunschweig, une psychothérapeute ayant fait des recherches sur l’Alzheimer a mis au point une nouvelle méthode appelée « Voix d’Or » pour améliorer la qualité de vie des personnes âgées atteintes de cette maladie.

« Voix d’Or », du son pour stimuler la mémoire

« Voix d’Or » est une technique de soin non médicamenteuse dédiée à aider les seniors présentant un alzheimer, quel que soit son stade. La perte de la mémoire provoque en effet une grande confusion et une existence difficile pour les seniors. Pour y remédier, Voix d’Or est composée d’une palette de programmes mensuels réguliers spécialement concoctés pour améliorer la mémoire. Cette méthode se fonde sur l’activation de la mémoire émotionnelle et affective du patient, à l’aide des sons.

En effet, seule la mémoire émotionnelle demeure, lorsque le malade a tout oublié, toutefois, elle est largement suffisante pour permettre aux seniors de se remémorer des souvenirs. Les programmes de Voix d’Or offrent plusieurs séquences de jeux sonores et de la musique. Il y a également des poèmes, des sujets de mémoire et des lectures de contes, légendes ou mythes. Même les actualités et la gymnastique douce sont incluses dans ce programme Voix D’Or. Ces modules seront appris par le personnel de soin ou d’animation qui s’occupe des seniors pour stimuler ou au moins entretenir la mémoire des malades d’Alzheimer.

Aider le dément et son accompagnateur

Le programme Voix d’Or vise premièrement à aider les patients en activant leur mémoire émotionnelle. La personnalité et l’histoire du patient sont de ce fait valorisées pour lui donner l’occasion d’avoir une estime de soi, parallèlement, on peut procéder à diagnostiquer la mémoire qui lui reste. Résultat, le malade retrouve le plaisir de vivre. Cela compte beaucoup pour les patients, car ils peuvent plus facilement se remémorer leur histoire. Mais Voix d’Or est également conçue pour faciliter la communication entre le personnel et les malades. En effet, le malade d’Alzheimer est plus motivé, lorsque son accompagnateur trouve du plaisir à s’occuper de lui.

Concoctée pendant plus de 18 mois, la réalisation de cette thérapie est le résultat de plusieurs recherches en sciences humaines, notamment dans la communication avec les personnes âgées. Un travail sur terrain fut également effectué pour étudier les différents aspects de l’alzheimer et ainsi, proposer les meilleurs services pour lutter contre cette maladie. Notons que cette méthode est validée par l’Université de Lyon 2 et par le Centre Hospitalier d’Urgence à Reims. Pour comprendre ses conséquences, une recherche pour étudier le feed back de la méthode Voix d’Or est en cours, espérons que Voix d’Or apporte ses fruits.

samedi 6 mars 2010, par Carole Mercier