Achat d’une voiture propre : de nouveaux avantages en perspective

Entre 1998 et 2003, les pastilles vertes qui signalaient les voitures les moins polluantes étaient apposées sur les parebrise. Un dispositif similaire a été annoncé par Ségolène Royal le 04 février dernier. Il est prévu que ce dispositif soit effectif d’ici l’été 2015. Cette mesure vise à supprimer progressivement les voitures polluantes dans les centres urbains.

Une voiture propre, qu’est-ce que c’est réellement ?

Un véhicule est dit propre lorsque son taux d’émission de CO2 reste en deçà de 130 kg/km. Certains modèles affichent même actuellement des émissions de moins de 100 kg/km. Une grande majorité des véhicules sortis après le 31 décembre 2010 s’inscrit dans la catégorie « propre ».

Les véhicules propres peuvent circuler plus librement que les autres

Contrairement aux autres véhicules dont la circulation est interdite en cas de pic de pollution, les véhicules propres ne sont pas immobilisés. Plusieurs grandes villes ont mis en place des zones de circulation restreinte qu’ils sont les seuls à pouvoir emprunter. Ce type de véhicule est même autorisé à rouler dans les couloirs de bus. Dans certaines circonstances, ils bénéficient d’un stationnement gratuit.

Les voitures non polluantes bénéficient de l’écotaxe

L’écotaxe, également appelée bonus automobile, existe depuis janvier 2008. Il s’agit d’un ensemble de mesures qui permet d’acquérir moins cher un véhicule propre. Le montant de ce bonus est révisé annuellement et s’inscrit dans la loi de Finances de l’année en cours. L’application de ce bonus écologique est confiée aux concessionnaires automobiles. Le rôle de l’acquéreur se limite à vérifier que le taux d’émission correspond bien au bonus dont il bénéficie.

Les acquéreurs d’une voiture électrique bénéficient d’une prime

Les voitures électriques et semi-hybrides figurent au premier rang des voitures propres. Pour inciter les ménages à en acquérir une, une prime de 1.000 € leur est offerte lorsqu’ils décident d’échanger leur voiture diesel contre ces modèles non polluants. Cette mesure s’appliquera d’ici le mois d’avril. Cette prime compte parmi les grands changements que le ministre de l’environnement désire apporter. Le ministre précise que cette prime « ne durera pas éternellement », alors autant en profiter rapidement. Pour orienter davantage vers ce choix écologique, Ségolène Royal ajoute qu’un crédit d’impôt de 30% sera accordé aux ménages qui installent une borne électrique adaptée dans leur garage.

lundi 16 février 2015, par Romain Morillon