Le vieillissement précoce, origine et précautions

Dans un groupe de personnes du même âge, certaines peuvent apparaître plus vieilles que d’autres. Plusieurs phénomènes sont à l’origine de ce vieillissement précoce. Heureusement, de nombreux moyens sont à notre disposition pour le prévenir.

Comment se caractérise le vieillissement précoce ?

Les signes du vieillissement précoce se remarquent surtout au niveau de la face. La peau du visage et dépourvue de souplesse et d’élasticité. Elle a une apparence sèche et des rides apparaissent sur les coins des lèvres et des yeux. À part la déshydratation du tissu cutané, le vieillissement précoce se manifeste également par la chute incontrôlable des cheveux et le déchaussement des dents. En plus, il n’y pas que les signes externes. En effet, les organes internes vieillissent également et perdent peu à peu leur aptitude à assurer leur fonction. Bien évidemment, tout le corps est affaibli prématurément et devient ainsi plus vulnérable aux maladies respiratoires, cardiaques et circulatoires.

Les origines du vieillissement précoce

Si l’on parle de vieillissement général, ce phénomène est dû à une usure des cellules de l’organisme. En effet, les personnes qui effectuent un travail physique vigoureux ont beaucoup plus de chance de vieillir prématurément par rapport à celles qui font plutôt travailler leur cerveau. Par contre, lorsqu’il s’agit d’un vieillissement partiel, celui-ci peut être provoqué par des problèmes de santé. Un vieillissement de certains organes peut ainsi survenir à la suite d’une intervention chirurgicale, d’une chimiothérapie, ou d’une maladie qui a contraint la personne à rester au lit pendant plusieurs mois. Le vieillissement précoce peut aussi être un phénomène héréditaire. Naturellement, il y a des personnes qui vieillissent plus rapidement que les autres, tout simplement.

Comment prévenir le vieillissement précoce ?

Il n’est pas possible d’éviter le vieillissement. Cependant, l’apparition des signes peut être retardée en adoptant une bonne hygiène de vie. Pour ce faire, limitez la consommation d’alcool et de tabac. Faites en sorte d’équilibrer vos activités physiques avec vos activités intellectuelles. Adoptez une alimentation saine. Minimisez le sel, le sucre, la graisse, le gaz et les épices. Buvez beaucoup d’eau minérale et évitez toute situation de stress, d’angoisse, de colère, et de chagrin. Dormez suffisamment et prenez le temps de vous distraire régulièrement pour décontracter votre organisme.

mardi 23 août 2011, par Romain Morillon