Les vertus du vin sur la santé

Plus qu’une boisson, le vin est une véritable richesse tant culturelle que culinaire. La consommation de vin à partir d’un certain âge est fortement conseillée.

Une consommation modérée

De nombreuses études confirment que la consommation quotidienne de vin s’avère bénéfique pour la santé et le bien-être. Composée essentiellement de tanin ou polyphénols et de molécule d’alcool, cette boisson réduirait sensiblement les risques de maladie cardiovasculaires. Selon les scientifiques qui étudient le comportement de plusieurs individus pendant des dizaines années, le nombre de personnes victimes d’une crise cardiaque est très supérieur chez les catégories d’individus qui s’en privent. La consommation quotidienne de vin donne de meilleurs résultats chez les seniors. Cependant, le vin se révèle néfaste pour la santé s’il est consommé à plusieurs reprises et à forte dose. Ainsi, en boire un ou deux verres par jour est largement suffisant. En outre, selon les résultats d’une étude menée par le docteur Martinette Streppel à l’université de Wagueninge aux Pays-Bas, le vin serait également un infaillible remède anti-âge.

Vin rouge ou vin blanc ?

Aucune distinction entre le vin rouge et le vin blanc ne fut relevée au cours des études menées par les nombreux scientifiques. Il est cependant prouvé que le taux de polyphénols présent dans le vin rouge est largement supérieur à celui présent dans le vin blanc. Cette substance étant pourvue d’une forte capacité antioxydante. Des analyses ont parallèlement été effectuées sur les autres types de boissons alcoolisées tels les spiritueux ou la bière, mais le vin s’avère nettement meilleur. Par ailleurs, il est conseillé d’en boire uniquement pendant les repas. En effet, le vin consommé en même temps que la nourriture permet à l’alcool de descendre lentement dans le tube digestif, de façon à réduire considérablement le pic d’alcoolémie. Ce dernier se définit par ailleurs comme étant la modification et les perturbations que l’alcool provoque sur les neurones entraînant ainsi l’état d’ivresse. D’après les scientifiques, le pic d’alcoolémie survient à partir de 15 à 30 minutes après la consommation d’alcool à jeun et de 45 minutes à 1 heure au cours d’un repas.

Une quantité différente pour les hommes et pour les femmes

Les recommandations pour la consommation de vin sont différentes pour les hommes et pour les femmes, car l’alcool n’agit pas de la même façon. Son assimilation dépend en effet de la taille et du poids du sujet ainsi que des caractéristiques de chaque organisme. De manière générale, les hommes sont plus grands que les femmes, donc largement plus résistants aux effets de l’alcool. Ils sont également plus corpulents et assimilent plus lentement le polyphénol contenu dans le vin. Ainsi, il est conseillé aux femmes de boire un verre de vin chaque jour pendant le déjeuner ou le dîner contre deux verres par jour pour les hommes. Par ailleurs, sachez que le vin est calorique et que deux verres apportent en moyenne 170 calories. Finaement, ce vieux breuvage possède de nombreuses vertus à découvrir modérément !

mardi 26 juillet 2011, par Carole Mercier