L’huile de colza, l’huile à consommer au quotidien

Avec son goût particulier et ses vertus, l’huile de colza est l’ingrédient idéal pour nos plats quotidiens. L’huile de colza aide en l’occurrence à prévenir les maladies cardio-vasculaires.

L’huile de colza, riche en saveur et en aromes

Le colza pousse essentiellement en Chine, au Canada et en Europe. Cette plante, de la famille des crucifères, est surtout exploitée pour ses graines renfermant jusqu’à 45 % d’huile. Cette dernière, de couleur jaune vert ambrée, qui s’obtient par pressage des graines est particulièrement reconnue pour ses valeurs nutritionnelles, très bénéfiques pour la santé. De plus, elle se marie aisément avec la plupart des légumes préparés crus ou cuits. Elle dégage d’ailleurs des aromes superbes rappelant à la fois l’amande douce, le fruit sec, la paille, l’asperge et l’artichaut.

Cette note florale de ses arômes se retrouve également dans ses saveurs. L’huile de colza rehausse en l’occurrence les plats avec son expression végétale et florale. Une cuillerée de cette huile versée dans un plat froid donnera notamment du caractère à ce dernier. Elle est aussi excellente pour la préparation des marinades et des mayonnaises. Nombreux sont ceux qui l’incorporent dans leur plat de saumon cru, de salades de roquette, de pâtes au pistou… Pouvant être cuite jusqu’à 180 °C, elle arrose des préparations à enfourner ou à griller, telles que des poivrons farcis de viande hachée et de coriandre.

Système cardio-vasculaire renforcé grâce à l’huile de colza

L’huile de colza est particulièrement riche en acides gras. En l’occurrence, elle renferme en grande quantité d’acide gras mono-insaturé, soit 60 % d’acide oléique. Elle contient également à 30 % d’acides gras polyinsaturés, essentiellement de l’acide linoléique à 21 % et de l’acide alpha-linoléique à 9 %. L’acide linoléique est notamment un acide gras précurseur des omégas 6 et l’acide alpha-linoléique celui des omégas 3. L’acide alpha-linoléique est un acide gras essentiel que l’organisme humain ne peut pas synthétiser, mais qui est pourtant indispensable pour sa santé.

Généralement, notre régime alimentaire normal quotidien n’apporte qu’environ moins de 50 % de nos besoins en acide alpha-linoléique. Pour y remédier, il suffit de consommer une cuillerée à soupe d’huile de colza par jour. En effet, grâce à l’oméga 3, l’huile de colza aide à se protéger des maladies cardio-vasculaires en améliorant la circulation sanguine. Ces éléments fluidifient le sang, suppriment les triglycérides en excès, aident à stabiliser la tension artérielle et modèrent l’inflammation. Agissant sur le cerveau, ils aident à la prévention de la dépression et de la maladie de l’Alzheimer. Par ailleurs, étant riche en vitamines E, l’huile de colza a des vertus antioxydantes et régénérantes.

vendredi 3 décembre 2010, par Carole Mercier