Partir en vacances à l’étranger et profiter de la thalassothérapie à prix abordable

Actuellement, les centres de bien-être se développent un peu partout dans le monde. Les instituts étrangers proposent généralement des tarifs très attractifs. Aussi, de nombreux seniors qui partent en vacances à l’étranger en profitent pour bénéficier de la thalassothérapie à un prix abordable.

Des centres thalasso, partout dans le monde

La thalassothérapie ne reste plus l’apanage des établissements établis sur le littoral français. Face à l’engouement suscité par les soins thalasso auprès du public, de nombreux centres de bien-être se sont implantés un peu partout dans le monde. On en trouve, par exemple, tout autour du bassin méditerranéen. Les pays du Maghreb ne sont pas en reste ! Les instituts tunisiens, marocains et algériens se développent énormément.

En Asie, comme au Japon, en Indonésie, à Singapour, au Vietnam et en Malaisie, les centres de thalassothérapie rivalisent d’imagination pour proposer aux clients des prestations alliant la technologie moderne et les traditions ancestrales. Les instituts du Moyen et du Proche-Orient sont réputés pour la magnificence de leurs installations. Ceux de l’Ile Maurice et des Antilles sont très fréquentés par les touristes de passage qui désirent combiner leur escapade exotique à un traitement thalasso.

Des centres de thalasso conformes aux normes internationales

Face à cette multiplication très rapide des centres de thalassothérapie, des normes en vigueur sur le plan international ont été instaurées. Cette réglementation porte sur 11 points auxquels doivent se conformer tous les instituts de bien-être. La thalassothérapie doit être pratiquée dans un environnement privilégié, au bord de la mer et n’utiliser que les substances naturelles extraites de ce milieu, comme les boues, les sables et les algues. L’eau de mer utilisée ne doit subir aucun traitement chimique et son chauffage ne doit pas excéder 40°C. Elle doit être renouvelée quotidiennement.

L’eau de mer utilisée par un centre thalasso devra faire l’objet d’un contrôle strict sur la qualité bactériologique. Cette inspection est réalisée tous les mois par un laboratoire agréé. L’eau de mer doit être conforme aux normes en vigueur. Elle doit être dépourvue de microbes et de germes qui pourraient engendrer une maladie. Le site de pompage est périodiquement contrôlé par les autorités compétentes. Les salles, les équipements et les différentes installations doivent répondre aux conditions d’hygiène et de sécurité requises pour les établissements de soins. Le personnel soignant doit être qualifié et supervisé par un médecin.

samedi 26 novembre 2011, par Romain Morillon