Connaissez-vous les universités inter-âges ?

On dit qu’il n’y a pas d’âge pour le savoir et la culture, et l’apparition des universités inter-âges au cœur des différents établissements supérieurs ouvre de nouvelles perspectives à celles et ceux qui souhaitent élargir leur horizon.

Copyright © Tyler Olson - Fotolia.com

Qu’est-ce donc une université inter-âges ?

Elles sont aujourd’hui nombreuses à voir le jour, mais nous sommes encore peu nombreux à savoir les différentes possibilités offertes par ces organisations. Les universités inter-âges sont des lieux de savoirs à l’instar des universités classiques, mais dont l’accès est ouvert à tous les profils, que l’on soit jeune ou âgé, diplômé ou non. Les retraités y trouvent notamment un moyen de s’occuper tout en offrant l’opportunité d’entretenir les capacités cognitives. Les cours et les conférences ne donnent pas lieu à des examens et vous pourrez donc apprendre sans prise de tête ni pression. Les cours sont généralement dispensés par des enseignants universitaires. Le coût de l’inscription dans les universités inter-âges n’est pas exorbitant, même dans les établissements les plus prestigieux.

Quelques exemples d’universités inter-âges

Au cœur de paris, l’Université de Sorbonne propose près de 70 cycles de conférences parmi lesquels on peut choisir. Chaque cycle est réparti en semestres et couvre différents domaines de connaissance, incluant la littérature, l’histoire, les sciences humaines, le droit, les sciences… Toujours en Île-de-France, l’Université de Créteil et du Val-de-Marne offre également différents cours et conférences. Quelques cours intéressants en art et développement personnel peuvent intéresser les personnes à la recherche de leur voie. A Poitiers, l’université inter-âges propose des ateliers et des conférences ainsi que des cours de langue. Où que vous soyez, renseignez-vous auprès de l’université la plus proche pour savoir si des programmes sont accessibles. En dehors des acquis, l’un des plaisirs que l’on a lors d’une université inter-âges est la chance de profiter du cadre universitaire, au cœur des amphithéâtres notamment. Pour l’inscription, il est vivement conseillé de s’y prendre quelques mois à l’avance afin de s’assurer d’une place.

Pas de diplôme, mais du plaisir

Puisqu’il n’y a pas d’examen ni de partiel, les cours et les conférences dans les universités inter-âges ne donnent pas lieu à un diplôme et n’entrent donc pas en compte dans les qualifications professionnelles formelles. Il faut néanmoins savoir que les connaissances qu’on y acquiert sont de qualité et permettent de disposer d’une plus grande culture, un vrai atout.