Les troubles de la vision chez les seniors

Cataracte, glaucome et dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) sont les trois maladies de la vue qui surviennent le plus fréquemment chez les personnes âgées de 60 ans et plus. Quels sont les symptômes, les caractéristiques ? Comment les prévenir ? Faisons le point !

Les troubles de la vision : L’âge et la vue !

Avec l’âge, le corps s’affaiblit, la personne contracte de nouvelles maladies, souffre de maux qui lui étaient inconnus jusqu’alors. Parmi ces maladies, il y a la déficience visuelle. Au moins 13 % des personnes âgées souffrent de troubles de la vision plus ou moins importants, et le tiers des personnes hébergées dans des cliniques gériatriques ou en maison de retraite présentent un handicap grave en la matière. Le déclin de la vue est d’autant plus rapide que l’on évolue dans un environnement qui exige beaucoup de la vision : lecture, tâches professionnelles, écriture requièrent une bonne acuité visuelle et une marge d’accommodation importante.

Après 45 ans, l’accommodation ne permet plus la lecture de lettres fines à moins de 30 à 35 cm, ni même à la distance dont les mains ont l’habitude de tenir un livre ou un journal. Cette situation crée une fatigue qui accroit la charge mentale et accélère le vieillissement des fonctions visuelles. Les personnes âgées qui souffrent de troubles de la vue peuvent s’en rendre compte seules, cependant, un tiers des seniors souffrent d’une perte visuelle grave non diagnostiquée. Il est donc important de rétablir une vision correcte pour un équilibre même de la personnalité. Il est inutile de reculer le moment de la correction. Certains pensent que les efforts qu’ils exigent de leurs yeux constituent un exercice bénéfique : cela est faux !

Les troubles de la vision : causes et diagnostic

Après la quarantaine, le glaucome chronique « irido – cornéen » ouvert devrait être systématiquement dépisté. Ce type de glaucome est particulièrement dangereux, car il ne provoque pas de douleur. Il entraîne la destruction irréversible des fibres visuelles et quand les premiers signes arrivent, il est trop tard. La cataracte quant à elle, est une opacification du cristallin qui brouille la vue et gêne la reconnaissance des objets et des personnes. Ce trouble de la vision est accentué par l’exposition de la personne à la lumière. Quant à la dégénérescence maculaire liée à l’âge, il s’agit d’une maladie de la rétine qui apparaît entre 50 et 65 ans, elle réduit nettement la capacité visuelle.

Pour prévenir ces troubles, il est important de surveiller sa tension oculaire et de vérifier son champ de vision. Ces recommandations sont particulièrement importantes pour les personnes ayant un membre de la famille atteint de glaucome. Une visite de routine chez l’ophtalmologue s’avère indispensable au moins une fois par an afin de détecter une de ces maladies. De plus, certaines personnes présentent des risques plus importants de les développer, notamment celles déjà atteintes de troubles de la vue comme la myopie, l’hypermétropie, ou les diabétiques. Il faut savoir que la prise de tension oculaire et l’examen du champ de vision sont indolores.

vendredi 30 avril 2010, par Carole Mercier