Améliorer le transport public pour un meilleur accueil

L’opinion partagée sur les transports publics en France était loin d’être satisfaisante. Des mesures plus confortables, simples et abordables ont été prises afin de mieux accueillir les seniors.

Plus de confort et sécurité dans les transports publics

De grands efforts ont été réalisés dans le secteur du transport public afin de donner goût aux seniors de l’utiliser. En collaboration avec des experts en ingénierie dans le secteur de la santé et des transports publics, une étude a été réalisée afin de distinguer les principales difficultés que rencontrent les personnes âgées dans les transports publics. Le résultat est clair : de réels dispositifs d’amélioration sont nécessaires car plusieurs facteurs ont été ignorés jusqu’à présent.

Ne pas tenir compte du temps nécessaire aux séniors pour se déplacer vers le bus ou le métro, ne pas former le personnel des transports, oublier de vérifier que tous les passagers sont bien assis avant le démarrage du véhicule… sont entre autres les déficiences remarquées lors de cette étude. Ainsi, certains utilisateurs sont susceptibles de mauvaises expériences, certains même en viendraient jusqu’à éviter les transports publics pour se déplacer. Toutefois, il faut savoir que les séniors aiment utiliser les transports publics pour leurs déplacements surtout parce qu’ils leur permettent d’être autonomes.

Préférez les transports publics à votre automobile

Fort heureusement, d’importantes mesures ont été prises et sont appliquées aujourd’hui. L’ensemble du réseau de bus parisiens offre dorénavant une accessibilité intégrale aux seniors. Par ailleurs, d’autres projets sont prévus, toujours dans le but d’améliorer le système des transports publics. La RATP et le STIF prévoient de faciliter l’accessibilité des personnes malentendantes et malvoyantes aux bus. Il faut remarquer que les solutions, elles aussi, sont susceptibles d’être à la pointe de l’innovation par exemple, la mise en place d’une information sonore informant l’arrivée du prochain bus.

Il faut savoir que 90 % des seniors vivent chez eux et la majorité aspire à y rester le plus longtemps possible. Maintenant que de grandes améliorations ont été faites pour le plus grand bonheur des seniors, ils ne devraient plus tarder à opter plus souvent pour les transports publics. Les personnes en situation d’ handicap moteur ne doivent alors plus s’inquiéter et peuvent maintenant avoir l’esprit tranquille lorsqu’ils utilisent les transports publics. L’idéal recherché serait que les personnes âgées laissent leur propre automobile et préfèrent les transports publics.

samedi 4 septembre 2010, par Carole Mercier