Médicament : le « ticket vitale » remplace la vignette

À partir du 1er juillet 2014, les boîtes de médicaments ne comporteront plus de vignette. Celle-ci sera supprimée à partir de cette date et sera remplacée par le « ticket vitale ». Détails.

Une facture détaillée

Cette nouvelle mesure simplifie beaucoup de choses. La vignette se décline actuellement en 4 couleurs différentes en fonction du taux de remboursement. Elle est blanche avec une barre pour les médicaments coûteux, reconnus irremplaçables et remboursés à 100%. Lorsque la vignette est blanche, le service médical rendu par le médicament est important et majeur. Son taux de remboursement est de 65%. Ce pourcentage est de 30% pour la vignette bleue (le service médical étant jugé modéré).

Quant à la vignette orange, son remboursement par la Sécurité sociale est de 15%.
L’avènement du « ticket vitale » apportera un grand changement. Dès début juillet, les boîtes de médicaments ne porteront plus aucune indication sur leur prix et leur taux de prise en charge. Lorsque vous vous rendez dans une officine avec une prescription médicale, le pharmacien vous remettra une facture détaillée mentionnant différentes informations sur les médicaments achetés. Le tarif forfaitaire de responsabilité y figurera en plus du pourcentage de remboursement et du prix. Le « ticket vitale » sera imprimé au verso de votre ordonnance.

Une base nationale de référence

Les emballages comporteront désormais un code de traçabilité dénommé « Datamatrix ». Pour s’informer sur les prix, il suffira aux pharmaciens de le scanner ou de taper sur leur ordinateur l’identifiant CIP 13 du médicament. Une base nationale de référence a été mise en place sur le site www.medicaments.gouv.fr afin de vous permettre de consulter les coûts et les conditions de remboursements des médicaments. Les pharmaciens utiliseront leur logiciel de dispensation pour y accéder.

Dans le cas où vous souhaitez acheter des médicaments sans ordonnance, vous obtiendrez les renseignements nécessaires sur un affichage ou sur le catalogue électronique qui doit être tenu à votre disposition dans l’officine. Vous y trouverez des données actualisées au quotidien. Vous pouvez également visiter le site gouvernemental dédié à l’information sur les médicaments via l’interface d’accès disponible dans la pharmacie. Selon le ministère de la Santé, la mise en œuvre du « Ticket Vitale » vise à apporter une meilleure information aux consommateurs.

vendredi 6 juin 2014, par Romain Morillon