Téléphone portable : quels sont les risques pour la santé ?

Le téléphone portable est aujourd’hui indispensable, voire vital pour certains. Cependant, il faut savoir qu’être au téléphone toute la journée n’est pas sans risque pour la santé.

Les ondes, un danger

Porté très souvent à l’oreille, le téléphone affecterait le cerveau. Quand on utilise plus d’un quart d’heure en continu son téléphone, la température monte. Ce changement de température est directement perçu par le cortex, une partie très sensible du cerveau. Le cerveau absorbe alors les ondes qui sont émises par l’antenne du téléphone.

Les kits oreillettes

Les téléphones portables émettent des radiofréquences entre 450 et 2700 MHz et une puissance de 0,1 à 2 Watts lorsqu’ils sont allumés. La distance joue favorablement à la diminution de cette énergie. L’utilisation de kits mains libres et l’envoi de SMS permettent alors d’être moins exposés aux radiations, car le téléphone se trouve à plus de 30 cm du corps.

Les effets sur la santé

La température dans les organes du corps comme le cerveau augmente considérablement à cause des énergies radioactives absorbées par la peau. De nombreuses études révèlent que ces champs électromagnétiques de radiofréquences affectent le cerveau, le sommeil, le rythme cardiaque et la pression artérielle. Ces radiofréquences entraînent des effets cancérigènes.

Le téléphone portable et les enfants

Une étude menée par le Centre International de Recherche a révélé que le risque de cancer est accru sur les enfants qui sont exposés aux ondes des téléphones. Ce serait d’ailleurs la cause de l’augmentation des cas d’autisme selon une étude menée en Australie. L’autisme est en effet dû à une intoxication aux métaux lourds.

Comment limiter les risques sur la santé ?

Pour réduire les risques sur la santé, il faut éviter de tenir le portable allumé trop longtemps près du corps, surtout près du cerveau et des parties génitales. Notez aussi que même si le téléphone est en charge ou en veille, les risques sont toujours présents. Il faudrait surtout penser à utiliser les kits piétons. Essayez aussi de réduire le nombre et la durée des appels. Prenez une pause d’une heure au minimum entre les conversations.

lundi 4 novembre 2013, par Romain Morillon