Le taux de retraite

Le taux de retraite est fixé suivant la durée de l’assurance. Tous les régimes de base sont pris en compte. Il en est de même pour le nombre d’années qu’une personne passées en tant que salarié au sein de l’Union Européenne.

Le taux de retraite est ce taux sur la base duquel se calculera la somme d’argent qui vous sera versée après votre départ à la retraite. Voici quelques précisions sur le sujet.

Le taux de retraite

Le taux de retraite est fixé suivant la durée de l’assurance. Tous les régimes de base sont pris en compte. Il en est de même pour le nombre d’années qu’une personne passées en tant que salarié au sein de l’Union Européenne. Concrètement, le taux sera appliqué sur le salaire annuel. On notera que le taux de retraite ne doit jamais être inférieur à 25% et ne doit pas être supérieur à 50% (le taux de 50% est généralement qualifié de taux plein).

Le taux plein

Le taux plein peut être appliqué dans les cas suivants :

- lorsque la retraite est prise à l’âge de 65 ans,
- lorsque la retraite est prise à l’âge de 60 ans et que le retraité peut justifier de 160 trimestres de cotisation auprès d’un ou de plusieurs régimes de base,
- lorsque la retraite est prise à l’âge de 60 ans et que certaines conditions sont remplies : le salarié a été jugé inapte à assurer son travail lors de la demande de départ à la retraite, le retraité est titulaire d’une carte de déporté, d’interné, de combattant ou d’ancien prisonnier de guerre ou alors la retraitée est ouvrière et mère de famille,
- lorsque la retraite est prise avant l’âge de 60 ans mais que le retraité a commencé à travailler très jeune et qu’il peut justifier une très longue carrière.

Les minorations

Dans le cas où la personne qui part à la retraite est âgée entre 60 et 65 ans mais ne répond pas aux critères permettant de profiter du taux plein de 50%, ce dernier fait l’objet d’une minoration de 1,25% pour chaque trimestre qui manque. La comparaison pourra être effectué par rapport à l’âge de 65 ans ou par rapport aux 160 trimestres. Le taux le plus élevé sera pris en compte. On notera que la minoration est passée à environ 0.625% en 2008.

Quel que le soit le taux qui a été pris en compte pour le calcul de la pension d’un retraité, le montant obtenu ne doit surtout pas dépasser 50% du plafond qui a été établi par la Sécurité sociale. Ce plafond se somme à 1 294,50 euros par mois et est valable depuis le 1er janvier 2006.

lundi 19 janvier 2009, par Isabelle Baldini