Comment tailler une haie de conifère ?

Les arbustes qui appartiennent à l’ordre des conifères sont parfaits pour constituer une belle haie. Pour obtenir des bons résultats, il existe des opérations à entreprendre. Voici quelques astuces pour bien entreprendre la taille d’une haie de conifère.

Le conifère

Le conifère est un arbre dont le feuillage persistant est composé d’écailles ou d’aiguilles. Son appellation est due à ses fruits en cône. On distingue plusieurs espèces de conifères. Celles-ci se différencient par leurs allures, par leurs couleurs mais aussi par leurs tailles. Certaines espèces peuvent être utilisées pour constituer une haie.

Les gestes de base

Les conifères permettent de constituer de très belles haies. Pour bien les tailler, il faut se munir de tous les équipements nécessaires. La première fois, on taillera la haie pour lui donner sa forme de base. On fera en sorte d’obtenir une haie dense et bien compacte. Il faudra ensuite tailler d’une manière régulière : on parle de taille d’entretien.

Les équipements nécessaires

En premier lieu, il faudra avoir une cisaille que l’on utilise pour les haies de petite taille, les fins branchages et les topiaires. En second lieu, on aura besoin d’un élagueur qui est très efficace pour la taille des haies champêtres et paysagères ainsi que pour les grosses ramifications. Pour tailler une longue haie, on devra s’équiper d’une taille-haie. Pour tailler des haies hautes, il faudra disposer d’un échafaudage ou d’une échelle. Quel que soit le type de travail effectué, il ne faut pas oublier les gants de protection.

Taille de formation de la haie de conifère

Pour la taille de formation, on sectionnera la moitié de la longueur des branches qui ont fait leur apparition depuis la mise en terre de la haie. Attention, il ne faut surtout couper le bourgeon terminal des principaux branchages avant que la haie n’atteigne à sa hauteur définitive.

Taille d’entretien de la haie de conifère

Les rameaux de deux à trois ans doivent faire l’objet d’une taille, au moins une fois tous les semestres. On procèdera vers le mois d’avril ou entre le mois d’août et le mois de septembre. Ces périodes sont propices à une bonne cicatrisation. Pour la taille, on commencera par les côtés. On effectuera des diagonales en partant du haut vers le bas. Il faudra toujours faire en sorte que la haie du bas soit plus large : cela permet aux branches du niveau inférieur de profiter de la lumière.

lundi 2 avril 2012, par Hélène André