Entretenir son corps avec le tai chi

Discipline ancestrale de la Chine, le tai chi chuan est une discipline qui permet de prendre soin de son corps. La pratique de cet art martial permet à de nombreux Asiatiques d’atteindre un âge avancé tout en préservant toutes ses capacités physiques.

Le tai chi : la lenteur comme source de bienfaits

Si vous avez déjà vu des émissions télévisées sur le tai chi, vous avez surement remarqué la lenteur des mouvements. Détrompez-vous, il ne s’agit pas d’une simple gymnastique, mais d’un véritable art martial développé par les moines taoïstes. La pratique des armes est d’ailleurs admise pour les pratiquants les plus aguerris. Pour l’entretien du corps, il n’est pas nécessaire de s’initier au combat. Une initiation aux gestes de base permet de rendre soin de nos muscles et de nos articulations.

De nombreux chercheurs ont observé une action positive du tai chi sur des problèmes articulaires et musculaires, comme la polyarthrite ou encore la fibromyalgie. En Chine, il n’est pas rare de voir des personnes de 80 ans et plus pratiquer cette discipline. Grâce aux nombreux bienfaits du tai chi, plusieurs centenaires de l’Empire du Milieu sont encore vigoureux et peuvent encore effectuer les tâches du quotidien sans peine.

S’adonner à une pratique régulière

Le tai chi chuan n’est bénéfique que si l’on le pratique régulièrement. Considéré comme une sorte de méditation en mouvement, le tai chi devrait occuper au moins une trentaine de minutes par jour. Pour un premier apprentissage, il convient d’intégrer un centre de formation, taoïste de préférence, afin d’acquérir les gestes de base. Il existe en effet des règles immuables à la discipline.

Parmi les principales règles du tai chi chuan, il est indispensable d’utiliser un minimum de force afin de préserver le corps de tout stress inutile. Le relâchement de l’épaule est également primordial et fait suite au concept de l’effort minimal. Les mouvements doivent s’enchainer, la respiration doit être régulière et le sommet du crâne doit toujours pointer vers le haut. Avec de la pratique, vous acquerrez vite la souplesse que vous aurez perdue tout au long des années. Au fil des séances, vous retrouverez des articulations solides.

vendredi 6 juillet 2012, par Romain Morillon