Le système MARPA pour sauvegarder l’autonomie des seniors

Certaines communes ont opté pour l’application du système MARPA, maison d’accueil rurale pour personnes âgées, au sein de leur maison de retraite afin de sauvegarder l’autonomie des seniors résidents.

Système MARPA : des défis à relever pour l’avenir

En choisissant le concept MARPA, les collectivités territoriales visent à se rapprocher davantage de la vie des personnes âgées qui seront hébergées dans les maisons de retraite avant qu’elles ne quittent leur domicile. Ces maisons d’accueil rurales permettent aux seniors d’évoluer dans un environnement auquel ils sont habitués et de conserver leurs relations familiales et amicales.
Grâce à cette méthode, les retraités sont en mesure de continuer à jouir d’une vie privée, de garder leurs relations sociales. Leur autonomie est ainsi sauvegardée.

Les responsables de ces maisons de retraite qui appliquent le système MARPA sont toutefois conscients qu’ils ont encore plusieurs défis à relever à l’avenir. Comme la société ne cesse de progresser, ils devront faire face à de nombreux changements dans les prochaines années. Ils se préparent déjà à accueillir des résidents plus exigeants que ceux qu’ils hébergent actuellement. Ils envisagent donc d’améliorer le confort et de prévoir diverses animations pour divertir les pensionnaires.

Offrir des prestations adaptées à l’évolution des modes de vie

Comme la contribution des familles des seniors est souvent sollicitée pour financer l’hébergement de leurs proches, les responsables des maisons de retraite recourant au système MARPA tiennent à ménager leur susceptibilité en offrant de meilleures prestations aux résidents. Les équipes affectées à leur service feront preuve de plus de professionnalisme pour mieux répondre aux besoins des pensionnaires. Ils devront s’adapter à l’évolution des modes de vie pour que les seniors puissent jouir en toute sérénité de leur séjour au sein de ces centres.

Les maisons de retraite de ce genre sont implantées dans de vastes bâtiments récemment construits, dotés de tout le confort moderne, bien qu’ils se trouvent dans des communes rurales. Le système MARPA qui sauvegarde l’autonomie des seniors présente toutefois une certaine faiblesse. En effet, la gestion de l’allocation personnalisée doit être très rigoureuse afin de permettre aux familles modestes d’accéder aux services de ces endroits destinés à accueillir les personnes âgées. Les responsables demeurent cependant sereins et persistent à envisager l’avenir avec beaucoup d’optimisme.

dimanche 17 octobre 2010, par Hélène André, Romain Morillon