Un atelier sur les stratégies régionales de vieillissement actif

Les questions sur les stratégies régionales du vieillissement actif seront débattues au sein de la Commission européenne, le 23 septembre prochain, durant un atelier spécifiquement dédié à ce thème.

Inexistence d’une ligne politique précise dans la plupart des pays membres

Force est de constater que la plupart des pays européens n’ont pas une ligne politique bien précise sur le vieillissement et la croissance démographique. En effet, ces questions sont parfois minimisées, les pouvoirs publics estimant que les personnes du troisième âge ne peuvent plus participer au développement économique, constituant, au contraire une charge pour la société. Pourtant, les analystes pensent que cette classe d’âge représente des opportunités et les demandes de produits et de services appropriés aux seniors ne cessent de croître.

Comme l’année 2012 sera consacrée au thème du vieillissement actif, sur le plan européen, l’atelier sur l’élaboration de stratégies régionales adaptées à ce sujet se tiendra, le 23 septembre à Bruxelles. Cette réunion est organisée avec l’aide de nombreux partenaires, notamment le Silver Economy Network of European Regions, un organisme qui œuvre pour la promotion des activités des personnes du troisième âge. L’objectif de l’atelier étant d’apporter un appui stratégique aux prestataires et aux entreprises qui fournissent des produits et des services à cette partie de la population.

Des projets à soumettre à la Commission européenne

L’atelier sur les stratégies régionales de vieillissement actif consistera en un échange d’informations et d’expérience. Certains États ont déjà mis en place une ligne politique à ce sujet et peuvent servir d’exemple pour les autres. Ainsi, les autres pays membres pourront s’inspirer sur les programmes de financement et d’appui adoptés par les régions de Limbourg et de Gelderland, aux Pays-Bas. Les initiatives prises à l’endroit des seniors en Espagne, dans la région de l’Estrémadure et en France, dans le département du Limousin, ainsi que les actions entreprises dans la région de la Rhénanie du Nord-Westphalie, en Allemagne, sont également très intéressantes.

Grâce à cet atelier, le public sera mieux informé sur les tenants et les aboutissants de l’Année européenne du vieillissement actif et de la solidarité intergénérationnelle, en 2012. L’objectif étant de déterminer des domaines d’intervention et de coopération et mettre en place des groupements partenaires qui vont œuvrer pour la promotion des activités du troisième âge. Les résolutions prises au cours de la réunion et les projets qui en découleront seront, par la suite, soumis à la Commission européenne, en vue d’un éventuel financement pour leur réalisation.

mardi 14 septembre 2010, par Romain Morillon