Quels sports pratiquer à partir de 60 ans ?

S’adonner à une activité physique régulièrement aide à se maintenir en forme et en bonne santé, et ce, quel que soit l’âge. Pour cela, il importe de choisir un sport adapté à ses capacités. Chez les seniors, les sports les plus appropriés seront ceux favorisant la régularité et l’endurance, que l’intensité.

Reprendre le sport après 60 ans : quelques précautions à prendre

Faire du sport est favorable au bien-être général des seniors, du moment que celui-ci soit choisi en fonction des aptitudes physiques. Le corps s’affaiblissant avec les années, baisse de la force physique, des performances cardiaques, possibilité d’hypertension ou de douleurs articulaires…, le facteur âge est un critère très important dans le choix d’une discipline sportive. Dans cette optique, une visite médicale est conseillée pour les personnes de plus de 60 ans afin de déterminer leurs réelles capacités physiques.

Le bilan de santé sera de préférence demandé auprès d’un médecin du sport. Il comprend différents examens visant à déceler d’éventuels problèmes pulmonaires ou articulaires, des troubles cardiaques… L’ECG ou électrocardiogramme est incontournable. Pour ceux qui souhaitent s’adonner à des activités sportives relativement intenses, une épreuve d’effort est nécessaire afin de tester la résistance du cœur, de dépister un cas d’hypertension artérielle ou les risques d’infarctus. Loin de décourager la pratique d’un sport, il faut garder en tête qu’un examen médical est effectué dans le but de mieux cibler l’activité physique à adopter.

Natation, marche ou vélo, le choix est plutôt vaste

Dans le cas où l’examen médical révèle les prémices d’une arthrose, les disciplines telles que la natation ou le vélo peuvent être conseillées. Particulièrement recommandé en cas de problèmes articulaires, nager est aussi excellent pour un bon fonctionnement des muscles. Autrement, si le jogging est interdit aux personnes souffrant d’arthrose, le vélo leur fera le plus grand bien, du moment qu’il se pratique en douceur. Ce dernier aura, en outre, d’autres effets positifs, tels que l’amélioration de la respiration et de l’équilibre.

Ne demandant pas d’aptitudes physiques précises, la marche est sans conteste l’activité la plus accessible à tous. Ses bienfaits se ressentent en plus sur de nombreux plans : conservation de la forme physique, prévention contre l’ostéoporose et amélioration des capacités respiratoires et cardiaques quand il s’agit notamment de randonnées. Enfin, quel que soit le sport retenu, il ne faut pas négliger l’hydratation et les échauffements.

mardi 26 février 2013, par Romain Morillon