Les sports conseillés aux séniors

Même si à partir de la soixantaine, il est déconseillé de pratiquer certains sports trop fatigants ou trop violents, il existe des activités adaptées aux séniors. En effet, l’âge n’est pas une raison pour arrêter d’entretenir sa forme. Au contraire, il est indispensable pour garder une bonne santé. Il faut tout simplement choisir le sport adapté à son état.

Consulter régulièrement un médecin

Compte tenu de la résistance physique des séniors, quel que soit le sport choisi, il est conseillé de consulter régulièrement un médecin afin de s’assurer que l’activité physique n’est pas néfaste pour la santé du concerné. Le médecin pourra déterminer la fréquence idéale pour le maintien de la forme, de sorte que cela ne devienne pas trop fatigant à la longue. Il pourra également conseiller sur le type de sport à envisager, et comment le pratiquer. Par exemple, la marche à pied en plein air sera privilégiée face au tapis en salle de gym. De cette manière, la personne bénéficiera des bienfaits du sport et de l’air pur, en plus des bienfaits sur le système cardiorespiratoire.

Les sports adaptés aux seniors

De la marche au tir à l’arc, les sports qui peuvent être pratiqués par les séniors sont nombreux. Le tir à l’arc est un sport qui se pratique sans danger. Il permet aux muscles de continuer à travailler en douceur, si toutefois la personne concernée suit bien les indications du moniteur. Le tir à l’arc est également un exercice de concentration, un autre avantage à ne pas négliger. La natation et l’aquagym sont des sports intéressants pour le cœur, la circulation sanguine, les muscles et les articulations. Sous le regard d’un coach, ces sports qui se pratiquent dans l’eau allient la forme, la santé et le bien-être. Le vélo et le ski de fond sont excellents s’ils sont pratiqués de manière douce, sous forme d’une promenade. Aller au-delà des limites pourrait s’avérer dangereux pour le cœur, il ne faut alors jamais tenter la compétition ni les courses. Enfin, il y a le yoga et ses dérivés. Cette forme de gymnastique « allégée » réduit les risques d’accident cardiovasculaires et est bénéfique pour les muscles et les articulations.

lundi 4 juillet 2011, par Romain Morillon