Les soins infirmiers à domicile, un service pratique et efficace

La maladie cause beaucoup de soucis à certains retraités. Pour qu’ils puissent jouir d’un traitement efficace, les services de soins infirmiers à domicile sont dédiés à leur intention.

Soins infirmiers à domicile : dédiés aux retraités âgés de 60 ans et plus

Pour éviter aux retraités victimes d’une maladie de se déplacer, ce qui est d’autant plus difficile en cas de handicap ou de perte de mobilité, certaines circonscriptions tiennent à leur disposition un service de soins infirmiers à domicile. Ce service, rattaché à la Mairie, est mis en œuvre depuis une vingtaine d’années pour certaines municipalités après avoir été dûment agréé par la DDASS. Les coûts liés aux prestations sont entièrement pris en charge par la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

Les soins infirmiers à domicile sont destinés à toutes les personnes vivant dans la localité et qui ont 60 ans ou plus. Les auxiliaires de santé délégués par la municipalité se déplacent au domicile des patients et réalisent les traitements nécessaires, conformément à la prescription médicale. Ainsi, ils se chargent d’appliquer la posologie, de faire les injections ou les pansements, selon le cas, suivant l’ordonnance délivrée par le médecin traitant. Leurs prestations peuvent s’étendre à d’autres soins, comme le nursing des personnes grabataires.

Les informations à fournir

Les soins infirmiers à domicile peuvent ainsi inclure la toilette, réalisée trois fois par semaine. Ils englobent également la prévention d’escarres d’un patient qui reste trop longtemps alité et l’aide durant la prise de repas. Ces agents municipaux spécifiques sont en mesure d’intervenir tous les jours de la semaine, de huit heures à 20 heures. Dans le cas où le retraité désire faire appel à une infirmière libérale, il faut que celle-ci signe au préalable une convention avec la collectivité territoriale. Les informations à fournir pour constituer le dossier sont généralement les mêmes pour toutes les circonscriptions administratives.

Les formulaires à remplir portent sur l’état civil du retraité et la nature de sa maladie. Le nom du médecin traitant, ainsi que celui de tous les intervenants au traitement du patient doivent être communiqués. Il peut s’agir d’un kinésithérapeute ou de tout autre spécialiste. Le dossier doit inclure une attestation de la carte vitale, récemment validée, ainsi qu’une ordonnance prescrivant des soins de nursing. Après la soumission du dossier, le service des soins infirmiers de la Mairie se réserve le droit d’accéder à la demande du malade, en fonction de la disponibilité des auxiliaires de santé.

jeudi 16 septembre 2010, par Romain Morillon