Hiver : éviter le dessèchement de la peau

Rougeurs, tiraillements, rugosités… la peau se déshydrate plus facilement en hiver. Comment protéger sa peau du dessèchement en hiver ?

En hiver, la peau est agressée et se dessèche

La peau est la partie du corps la plus exposée à l’air libre, et par conséquent aux diverses agressions extérieures, notamment la chaleur et le froid. En hiver, elle est davantage exposée au froid et risque de se déshydrater plus vite que lors d’autres saisons. En plus, les changements brusques de températures, en l’occurrence l’exposition plus ou moins prolongée au feu de la cheminée avant une séance de ski, le frottement répétitif des vêtements sur certaines parties du corps, plus spécialement le visage et les mains… agressent encore plus la peau en hiver.

Il est presque inévitable que le tissu cutané entre directement en contact avec le froid, étant un moyen naturel permettant au corps de se protéger des agressions externes. C’est alors la couche cornée, la fine pellicule de l’épiderme, qui est la plus exposée au froid hivernal. Cette dernière se fragilise ainsi et peut se dessécher. Les manifestations de ce dessèchement peuvent être des tiraillements, des rugosités ou des rougeurs, situés dans la plupart des cas au niveau des joues. Pour soigner sa peau en cas d’agression, il faut bien entendu l’hydrater convenablement.

Hydrater sa peau pour éviter son dessèchement en hiver

Le plus simple pour hydrater sa peau est de recourir aux produits hydratants disponibles sur le marché. Néanmoins, le choix du produit doit absolument se faire selon son type de peau. Ainsi, une crème légère doit être choisie pour hydrater une peau normale, celle-ci la nourrissant convenablement et conservant sa souplesse. Un produit contenant peu d’actifs huileux, mais beaucoup d’actifs hydratants sera en outre utilisé sur une peau grasse ou mixte. Par contre, les peaux sèches nécessitent une hydratation avec un produit plus riche en actifs huileux. Par ailleurs, l’action des produits hydratants doit être renforcée par le recours hebdomadaire aux masques régénérants et hydratants.

Dans tous les cas, il faut adopter les bons gestes qui limitent les agressions perpétrées contre l’épiderme et qui accélèrent sa déshydratation. En l’occurrence, il n’est pas conseillé de se laver la peau à l’eau chaude ni au savon de Marseille ou autres produits décapants, car elle se dessècherait plus rapidement. Pour la même raison, il ne faut pas non plus rester trop longtemps sous la douche ni dans son bain. Après chaque toilette, il est important de bien se sécher sans frotter en tamponnant la peau délicatement, puis de nourrir sa peau avec un produit hydratant, l’épiderme étant alors à ce moment plus réceptif aux produits.

mercredi 22 décembre 2010, par Carole Mercier