Évolution de la sexualité du troisième âge

Les jeux amoureux et les objets sexuels ne sont pas tabous pour le troisième âge, comme beaucoup peuvent le penser. Les différents moyens d’information prônent cette idée, selon laquelle la sexualité lorsqu’on est senior, a autant d’importance que la santé et que toute autre occupation.

Croissance de l’activité sexuelle chez les seniors

Selon le rapport d’une étude paru dans le journal « New England Journal of Medecine », la sexualité du troisième âge serait en pleine forme. En effet, cette dernière connaît une constante évolution, si l’on se réfère aux sujets récurrents au coeur des discussions médiatiques et dans les différents magazines, qui eux-mêmes encouragent cette progression. Certains seniors dépassent tous les tabous et toutes les médisances que l’on associe à tort au troisième âge, comme l’idée que prendre de l’âge diminuerait la capacité et l’activité sexuelle.

Toujours selon le rapport de cette étude, l’activité sexuelle des seniors du sexe masculin est plus importante que celle des seniors de sexe féminin. En effet, près de 39 % des hommes âgés de 75 à 85 ans maintiennent une vie sexuelle active, contre près de 17 % des femmes du même âge. Cela s’explique par le fait qu’il existe plus de femmes seniors veuves, ou qui n’ont pas de compagnon. Selon également une étude menée aux États-Unis, les femmes âgées de 50 à 69 ans ont en moyenne 7 rapports au cours du mois, contre 5 en 1992.

S’aimer en avançant avec l’âge

Aujourd’hui, avoir plus de 60 ans ne signifie pas s’empêcher de s’aimer dans des endroits insolites comme les plages ou, selon le langage des plus jeunes, de jouer à flirter par exemple en s’adonnant à des massages tantriques ou en se laissant transporter par des danses érotiques. Par ailleurs, les chiffres communiqués par certains médias témoignent de la hausse de la consommation du Viagra et des objets coquins tels que les vibromasseurs. Les magazines de santé et de beauté comptent parmi les moyens d’information encourageant la vie sexuelle des seniors.

Vous y trouverez les réponses aux questions que vous vous posez par exemple sur l’augmentation de la libido, sur l’utilisation des sextoys, ou encore sur les problèmes d’érection. La ménopause et la sécheresse vaginale comptent également parmi les sujets les plus traités relatifs à la vie sexuelle du troisième âge. Notons aussi que les films spécialement dédiés à l’activité sexuelle des seniors sont de plus en plus nombreux, pour ne citer que le documentaire intitulé « Plaisirs d’amour entre deux âges », de Monika Kirchner et Sylvie Banuls.

mardi 27 juillet 2010, par Carole Mercier