Sexualité après 60 ans

Au delà d’un certain âge, la sexualité fait l’objet de nombreuses croyances. Combien d’adolescents ou jeunes adultes s’imaginent que leurs parents n’ont plus de rapports sexuels ?

Et la sexualité dans tout ça ?

Beaucoup de personnes pensent que le vieillissement supprime tout intérêt pour la sexualité ou encore que les performances sexuelles déclinent.

Au contraire, les couples seniors ont eux aussi une sexualité épanouie qui a évolué au fil des années.
Et ne vous y trompez pas, les maisons de retraites sont le lieu de bien des surprises !

La retraite laisse beaucoup plus de temps au couple pour prendre soins de lui. Evidemment, la sexualité des septuagénaires sera différente de celle des trentenaires. Le couple s’est construit, se connaît ; c’est pourquoi la tendresse et le plaisir sensuel deviennent plus importants que l’orgasme.

Après cinquante ans, il est normal que des changements physiques interviennent :

Un homme aura des érections plus espacées dans le temps. Cela s’explique souvent par une baisse de la testostérone dans l’organisme ou par une irrigation moindre du pénis.
Aujourd’hui de nombreux traitements existent pour favoriser l’érection. Le Viagra connaît par exemple un grand succès.

Quant à la femme, la ménopause est à l’origine d’une modification de ces envies sexuelles. La transformation de ces taux d’hormones fait que le désir et les besoins sexuels évoluent.

Pour certaines, le désir s’amoindrit voire disparaît. Pour d’autres, cela est bénéfique car l’absence de menstruations leur permet de se sentir plus libres, elles n’auront plus à se soucier de la contraception et cela leur offre une grande liberté.

La sécheresse vaginale peut également se montrer gênante. Celle-ci est causée par des modifications du corps. Ne soyez pas gênée d’utiliser des lubrifiants ou des crèmes aux oestrogènes adaptées.

N’hésitez pas à consulter votre médecin traitant lorsque vous ressentez ces premières gênes. Le corps médical est là pour vous écouter, répondre à vos questions et vous accompagner dans ces modifications. Ne ressentez pas de gêne ni de tabous à exposer vos problèmes de sexualité.

Au quotidien, des petites astuces existent :

Pour pallier à certaines gênes, il est indiqué de pratiquer une activité physique régulière. Vos hormones sexuelles s’en sentiront stimulées. En effet, le sport stimule le système sanguin et les hormones.

De plus, certaines vitamines sont conseillées comme la vitamine B6 qui activera par exemple chez l’homme la production de testostérone, nécessaire aux érections.

Osez aborder le sujet de ces petis soucis à votre compagne ou compagnon si vous en ressentez le besoin. Le dialogue est très important dans le couple et il sera plus facile d’affronter le problème à deux que seul.

Aussi, consacrez-vous du temps pour vous mettre à l’aise. Les bains chauds aident à se relaxer et à diminuer les raideurs des articulations.
Pour les anxieux, optez pour des techniques douces comme l’aromathérapie ou encore le massage. De plus, une quantité modérée d’alcool pourra vous aider à vous désinhiber.
De façon très simple, pensez aussi à soigner votre allure. Cela vous rendra désirable.

Si vous n’avez pas un partenaire sexuel régulier, pensez bien sur à vous protéger à l’aide d’un préservatif. Le sida ne fait pas de distinction et d’âge et peut toucher les jeunes comme les plus âgés.

dimanche 15 mars 2009, par Isabelle Baldini