Les seniors : les nouveaux cyberacheteurs

Dans le monde de l’e-commerce, les seniors prennent une place de plus en plus importante. Les seniors, nouveaux cyberacheteurs sont devenus accros aux achats sur le web.

Seniors : présentation générale des cyberacheteurs

La France compte aujourd’hui près de 11 millions de seniors âgés de 50 ans et plus à surfer sur Internet. Parmi eux, près de 9,2 millions font des achats en ligne ; ils représentent 48 % ou 15 milliards d’euros des dépenses annuelles totales de la population française sur le net. Ils comptent également pour 37 % soit 27,3 millions des cyberacheteurs en France. En effet, une étude réalisée par l’institut LH2 pour le compte du site comparateur de prix Kelkoo réalisée entre le 30 décembre 2010 et le 4 janvier 2011 montre que les seniors sont les personnes qui dépensent le plus en matière d’achats en ligne.

Dans les dix prochaines années, les seniors âgés entre 50 et 70 ans seront les plus actifs concernant la consommation en ligne. En effet, leur niveau de vie est semblable à celui de la population active, car le revenu annuel moyen d’un retraité est de 21 540 euros et 21 760 pour un actif. En 2015, leur consommation représentera 50 % du marché global et concernera les dépenses liées à la santé, l’alimentation, les assurances ou l’équipement pour la maison. Aujourd’hui, les onze millions de personnes âgées de 50 ans et plus utilisent Internet et représentent ainsi 30 % des internautes. Une croissance de 14 % a été enregistrée chez les 50-65 ans et 73 % chez les plus de 65 ans durant une année.

Seniors : les cyberacheteurs motivés par les voyages et l’économie

Parmi leurs plus grandes motivations, les voyages arrivent en premier lieu. Grâce aux multitudes offres en ligne, les seniors sont nombreux à s’y intéresser. Huit seniors sur dix soit 79 % préfèrent acheter les séjours touristiques. 68 % préfèrent les produits culturels, 52 % les produits high-tech, 50 % les achats de vêtements, 49 % pour l’électroménager, 47 % pour les places de spectacle et 39 % pour les produits de beauté et de santé. Par contre, pour les achats de jouets, de fleurs ou de vins ils préfèrent les commerces de proximité, seuls 32 % font leurs achats en ligne. Ces cyberacheteurs sont encore réticents (39 %) à réaliser des achats en ligne concernant les produits financiers et 29 % n’osent pas acheter des denrées alimentaires sur le net en raison de leur aspect périssable.

Après les loisirs, l’autre motivation de ces cyberacheteurs est de faire des économies. En réalisant des achats sur le web, 52 % veulent trouver des produits à des prix intéressants. Ils estiment gagner 40 euros par mois ce qui représente une économie annuelle de 480 euros soit 11 % sur le budget annuel de 4 248 euros pour la consommation courante. Pour 36 % des seniors interrogés, les achats sur le web leur permettent de gagner du temps et pour 27 %, cela leur permet de bénéficier des produits qui ne sont pas disponibles dans les commerces de proximité. La livraison à domicile est également un paramètre important pour 23 % d’entre eux. Un autre critère reste le point commun à tous ces cyberacheteurs : la prudence. Ils sont 78 % à choisir des sites de marques pour des raisons de sécurité.

jeudi 17 mars 2011, par Carole Mercier